Najha Jamel : Tout feu tout flamme





Diplômée de musique arabe depuis 2000,  Najha Jamel s’est frayé une place au soleil sur la scène musicale nationale. Cette jeune chanteuse, on la découvrira dans les différents festivals de l’été prochain avec, dans ses bagages, des nouveautés à gogo.


 


Révélée en 1998 par l’émission télévisée, «Mawaheb», cette jeune artiste n’a cessé, depuis, de marquer par sa présence la scène musicale nationale. C’est d’ailleurs dans cette perspective qu’elle a été invitée à six  émissions télévisées entre  1999 et l’année en cours. Elle s’est produite aussi dans de nombreuses manifestations musicales. Dans cette même perspective, elle a effectué plusieurs  tournées à l’étranger notamment à Paris, Genève, en Allemagne et au Canada en 2004 où elle avait d’ailleurs animé trois soirées grâce au soutien de l’ERTT. Parmi ses meilleures compositions, on cite particulièrement «Raytou Ennajma», «Ma houa hassidouka», entre autres. Présentement, la chanteuse a un projet de collaboration avec Samir Agrebi. Ce projet consiste en la réalisation d’un album contenant un ensemble de chansons dont « Ayamou Hijrati ». La chanteuse tunisienne a un autre projet de collaboration avec le poète libyen Ali Kilani. Elle interprétera les paroles de ce dernier dans l’un de ses albums. D’ici quelques mois, son album, composé de plusieurs chansons tirées du patrimoine chansonnier tunisien, sera mis sur le marché.  Najha Jamel continuera, par ailleurs, sa collaboration avec d’autres compositeurs, paroliers et poètes tunisiens. Elle  dispose aussi de sa propre troupe dénommée «Chems El Assil», dirigée par Adel Bahri. Najha se produira pendant les festivals de l’été 2008 avec ses nouvelles œuvres musicales regroupées sous le titre «Elmahfal» qui réunira un ensemble de chorégraphes et de musiciens tunisiens.


 


Ousmane WAGUE




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com