Tunisie – Libye : Gare à la suffisance





* CH.A.N 2009 (Qualifications-1er tour retour) - Stade Olympique de Sousse (16h00) - Direct TV T7


 


Forts de la parité positive ramenée de Tripoli à l’aller, les Aiglons abordent la seconde manche face à la Libye en éliminatoires du CHAN 2009 avec sérénité et beaucoup de détermination.


 


C’est que pour Mondher Kebaïer, la motivation des joueurs ne fait aucun doute. Le CHAN 2009 les attire irrésistiblement. Et pour y arriver, ils doivent d’abord éliminer les Libyens.


Au match aller, les camarades de Karim Ben Amor ont fait l’essentiel en ramenant un match nul (1-1). Aujourd’hui, ils sont appelés à confirmer leur supériorité. D’ailleurs, leur coach est convaincu que sur le plan purement technique, Youssefi, Mouihbi, Hammami et consorts peuvent s’enorgueillir d’avoir les qualités nécessaires. Raison pour laquelle, il a insisté depuis le début du stage de Sousse mercredi soir sur le côté psychologique. Et puis, il craint aussi une influence négative des matches de mercredi prochain en L1 sur certains éléments qui ont déjà joué au milieu de cette semaine finissante. Comme quoi, le risque de déconcentration existe et Kebaïer a bien raison de s’y attacher.


Chapitre effectif, Kebaïer a réuni pour ce match les mêmes joueurs qui ont fait le déplacement à Tripoli, avec en plus, le jeune étoilé Mossaâb Sassi. Question de créer une certaine émulation pour les postes d’attaquants.


Quant à la formation rentrante, il y a de fortes chances de le voir faire confiance aux mêmes joueurs même si Mouihbi et Chammam souffraient vendredi de quelques bobos.


En tout cas, les solutions de rechange existent et logiquement le duo Youssefi-Mouihbi sera aligné en attaque.


Formation probable


Mejri, Souissi, Chammam, K. Ben Amor, Jmal, Yahia, Hammami, Jaber, Youssefi, Mosrati, Mouihbi.


 


J.B.


_____________________


 


Larbi Mejri : «Rester concentrés»


 


Larbi Mejri, le dernier rempart des aiglons, met l’accent sur la concentration qui demeure un élément-clé dans l’évolution de l’équipe, cet après-midi, face à la Libye.


 


Vous voilà de nouveau au devant de la scène footballistique. Comment avez-vous vécu ce retour ?


Je dois avouer que je n’ai jamais douté de ce retour en force. Il fallait garder confiance et travailler sereinement après l’opération subie. Aujourd’hui, je joue à l’Espérance et avec les Olympiques. Il m’appartient de continuer à monter en puissance pour poursuivre ma progression et viser plus haut.


 


Aujourd’hui, la Sélection olympique croisera le fer avec son homologue libyenne. Le nul ramené de Tripoli vous met-il à l’abri ?


Non. Il est vrai que la parité de l’aller est positive mais il ne faut pas trop compter la-dessus. La qualification se jouera cet après-midi. On devra demeurer vigilants et chercher à marquer plus d’un but pour assurer notre qualification. Et pour y arriver la concentration devra être de mise.


 


Quel jugement portez-vous sur votre adversaire du jour ?


Les Libyens sont des adversaires coriaces. Ils sont capables d’exploits. Techniquement, ils sont bons et vont certainement opter pour l’offensive. Je m’attends donc à un match serré même si je suis convaincu que mes camarades possèdent assez d’arguments pour passer le tour.


 


Où réside, selon vous, la clé du match ?


Incontestablement au niveau mental et à l’entrejeu. Si on arrive à avoir une mainmise sur le milieu et à demeurer concentrés, la qualification ne nous échappera pas.


 


Propos recueillis par


Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com