La L1 est-elle offensive ? : Il manque encore la flamme nécessaire !





Notre foot est-il assez offensif ? Marque-t-on beaucoup de buts dans  la L1 ? Quelle place occupe les lignes d’attaque des clubs tunisiens en comparaison avec leurs homologues dans les pays maghrébins, mais aussi arabes ? Peut-on comparer notre football sur ce chapitre avec les clubs européens, surtout ceux situés de l’autre côté de la Méditerranée ?


A toutes ces questions nous allons essayer de répondre avec des comparaisons et des chiffres à l’appui.


 


Une simple opération de calcul nous permettra de voir que les 14 clubs de la L1, ont marqué en 140 rencontres de championnat 286 buts seulement, soit une moyenne de 12,8 buts par journée composée de 7 rencontres.


Si on pousse notre curiosité un peu plus, nous remarquerons que la meilleure ligne d’attaque de notre championnat, n’a marqué que 84 buts (Etoile) en 20 rencontres, suivie par EGSG qui a scoré à 31 reprises en autant de rencontres jouées.


La moyenne tunisienne par journée de compétition est de 12,8 buts, et elle est de 20,42 buts par équipe, alors que la moyenne par rencontre est de 2,04 buts.


Ces chiffres placent la L1 et les équipes qui la composent en dernière position en comparaison avec les championnats des pays du Maghreb, de l’Egypte, de l’Arabie Saoudite, sans parler des championnats français et italien.


En Algérie en Division 1 qui est composée de 16 clubs, le total buts est de 405 en 25 journées de compétition. Au Maroc, les 16 clubs également ont scoré en 340 occasions, alors qu’en Libye, 445 buts ont été marqués en 22 journées et par les 16 équipes. En Egypte, où 16 équipes sont également en compétition, 407 buts ont été marqués en 21 journées, alors qu’en Arabie Saoudite, 12 clubs ont scoré à 326 reprises en 21 journées.


L’étude que nous avons menée, nous a démontré qu’en Algérie la moyenne de buts marqués par chaque équipe est de 25,3 buts, elle est de 25,43 en Egypte la même que celle enregistré au Maroc. En Libye chaque équipe à marqué une moyenne de 27,81 buts, en Arabie Saoudite cette moyenne est de 27,16.


Nous avons poussé notre comparaison un peu plus loin, et nous avons remarqué que la moyenne des buts marqués par rencontre est 2,02 en Algérie, 2,42 en Egypte, 1,54 au Maroc, 2,58 en Arabie Saoudite, et 2,52 en Libye.


Si cette comparaison est possible entre le football tunisien, et ceux des pays maghrébins et arabes, elle ne peut être tenue avec les Championnats européens.


A titre d’exemple, sans plus, voyons comment se présentent ces chiffres dans les championnats français, italiens et anglais.


Les Anglais ont marqué 854 buts (une moyenne de 26,68 buts par journée), les Français ont scoré à 699 reprises (22,22 buts par journée) et les Italiens ont réussi 778 buts (25,09 buts par journée).


Ainsi, il apparaît clair, que notre football est loin d’être offensif, et nos équipes sont classées en dernière position par rapport à leurs homologues maghrébins et arabes.


 


Mohamed HEDI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com