Sousse : Il tue sa voisine et écope de la peine de mort






Tunis - Le Quotidien


Le tribunal de première instance de Sousse a condamné un quadragénaire, maçon de son état, à la peine capitale pour avoir tué une dame en l’étranglant à l’aide d’un foulard. Ce meurtre a été suivi d’un vol, ce qui explique la sentence rendue par la cour.


En effet, l’accusé menait une vie paisible avec sa femme et leur petit enfant jusqu’à ce que leur couple s'effondre et les deux époux finissent par se séparer.


Malheureusement, le mari a basculé dans l’alcool et sa vie s’est transformée en un véritable enfer. Toujours est-il que l’une de ses voisines avait continué à le soutenir allant jusqu’à l’entretenir et l’assister financièrement.


Et voilà qu’au cours de l’an 2007, le maçon avait vécu des moments très difficiles n’arrivant même pas à trouver de quoi manger. En passant, alors, devant le domicile de son amie, l’idée de lui voler son argent lui était venue à l’esprit. Et comme il faisait nuit, il avait réussi à s’introduire à l’intérieur de la maison sans que la malheureuse ne s’en rende compte. Elle était, en effet, endormie, lorsque le maçon avait ouvert sa garde robe à la recherche d’argent. Mais, il avait fait tellement de bruit que la victime avait fini par se réveiller pour tomber nez à nez avec le maçon. Pris de panique, il s’était jeté sur elle la frappant brutalement jusqu’à ce qu’elle perde connaissance. Il lui enleva, ainsi, son foulard et l’étrangla .  Il quitta, ensuite, la maison.


C’est l’un de ses fils qui, de retour chez lui, découvrit le corps de sa mère allongé par terre. En essayant de la réanimer, il découvrit qu’elle était déjà morte. Une enquête fut alors ouverte et conduisit à l’arrestation du suspect. Après avoir avoué les faits, il a été inculpé de meurtre suivi de vol. Traduit devant le tribunal, il a écopé de la peine capitale.


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com