L1 (matches retard) : Radès et El Menzah, pôles d’attraction






L1 : S.T. - E.S.S. - Stade 7 Nov. de Radès (16h00) - Arb : Morganti (ITA) - Direct TV T7


 


* Du côté stadiste : Confirmer un certain ascendant


 


Au Bardo, on s’apprête à vivre une bonne fin de saison avec la qualification en Coupe de Tunisie et les réelles chances de terminer à la quatrième place en championnat. L’équipe va globalement bien et elle aura à le prouver cet après-midi face au leader étoilé.


 


Les matches face à l’Etoile ne font pas peur aux Stadistes malgré la nette différence au classement et au niveau de l’effectif. Plus surprenant encore, le ST a pris l’habitude de se transcender face aux Etoilés, que ce soit à Sousse ou à Tunis. Le ST a toujours été, diriez-vous, l’équipe la plus imprévisible de la compétition, mais elle aura une belle chance, aujourd’hui à Radès, d’être la seule équipe à avoir battu le virtuel champion à deux reprises ! Certes, les conditions particulières du match aller ont été favorables au ST, mais cette formation demeure toujours capable du pire comme du... meilleur.


Pour préparer ce match, Robertinho a pu disposer de la totalité de son effectif. Selliti a bien récupéré de sa blessure en Coupe à El Fahs, Mabrouk a repris après une petite absence dûe à des raisons familiales et Zaâlani va reprendre sa place après avoir purgé sa peine. Ainsi, le coach stadiste va pouvoir aligner son meilleur onze possible, selon le dispositif tactique qu’il a préparé. A ce niveau, il n’y a pas lieu de s’attendre à beaucoup de changements. Avec son 3-5-2 auquel il tient toujours, Robertinho ne changera pratiquement pas de manière de jouer. On s’attend même à voir le ST évoluer avec trois pivots récupérateurs, Korbi, Mabrouk et probablement Cherni ou Abdi, à moins que Hamed soit titularisé pour soutenir davantage la paire offensive formée de Selliti et Denisio.


En effet, Robertinho compte bloquer l’Etoile sur les flancs, ce qui va obliger Zaâlani et Haj Kacem à ne pas trop s’aventurer en attaque. Le milieu stadiste aura également à empêcher l’adversaire de presser et surtout à récupérer et relancer rapidement pour créer le surnombre sur les contres. C’est dire que le ST jouera pour gagner en pensant avant tout à la prudence pour pouvoir frapper au bon moment. Cette tactique a bien fonctionné à Sousse, mais cette fois-ci, à Radès, les données vont changer et ça ne va pas être facile pour un ST qui a appris à se défendre avant de penser à attaquer. Pour le moment, ce choix marche bien et les résultats sont là pour le prouver. Serait-ce suffisant pour venir à bout du leader ?


 


Formation probable


Naouali, Zaâlani, Haj Kacem, Toniato, Boulaâbi, Zaïri, Mabrouk, Korbi, Hamed, Selliti, Denisio.


 


K.Z.


 


______________________________


 


* Du côté étoilé : Seule la victoire sera... belle


 


C’est en quelque sorte la semaine de vérité pour l’Etoile qui s’apprête à négocier deux rencontres importantes, voire même décisives, surtout pour le match face au CA dimanche prochain.


 


Mais d’abord place à la rencontre de tout à l’heure face à l’imprévisible équipe du ST, la seule à avoir battu les Etoilés, qui plus est, à Sousse.


Reste que chaque rencontre possède ses propres vérités et celles du match aller diffèrent des vérités de la rencontre de tout à l’heure.


Certes, l’enjeu est important pour l’Etoile qui se trouve dans l’obligation de gagner pour préserver son leadership et maintenir l’écart qui la sépare du CA.


C’est donc une rencontre qui va se jouer sur des détails infimes et où l’aspect mental joue un rôle prépondérant, c’est pourquoi, le staff technique a accordé une grande importance à cet aspect pour préparer ce match.


 


Gilson out


Côté stratégique, l’Etoile restera fidèle à ses habitudes avec les mêmes cadres, à savoir Felhi, Meriah, Berradhia, Mathlouthi, Traoui, Nefkha, Chermiti et Ben Dhifallah ; seul donc Gilson sera absent en raison d’un troisième carton suspensif. il sera suppléé par Tembo, un jeune dont on dit beaucoup de bien et qui pourrait constituer une agréable surprise pour les fans étoilés.


Quant à la tactique que va adopter l’équipe sahélienne, tout laisse croire à une tactique ultra offensive avec le tandem Chermiti, Ben Dhifallah en pointe ; ce duo bénéficiera de l’apport considérable des latéraux Meriah et Berradhia ainsi que celui des milieux et, notamment, Traoui et Gharbi ou Tembo. Toutefois, et conscient que le danger des Stadistes vient de leur jeu en contre, l’ESS ne viendra pas à Radès avec, la fleur au fusil, au contraire, la rigueur sera de mise pour les camarades de Felhi qui doivent tout tenter pour ramener une victoire de Radès car, en fin de compte, seule la victoire sera belle et permettra à l’ESS d’accueillir le CA dans des conditions «mentales» optimales.


 


Mohamed Ali FERCHICHI


_________________________________


 


* Du côté clubiste : Tourner la page…


 


Tourner la page de Coupe de Tunisie qui n’a plus de place dans le lexique clubiste ou plutôt de la feuille de route du présent exercice. Certes, les protégés de Ben Chikha ont manqué leur rendez-vous face à l’EST, mais ils n’en font pas une affaire. Les déboires, on en est convaincu, font également partie du jeu.


 


Tourner donc la page et reprendre la marche triomphale, du moins régulière, qui était la leur. Tel est désormais l’objectif majeur du capitaine Lassaâd Ouertani et de ses partenaires appelés à se retremper dans l’ambiance du championnat dans lequel ils ne font que collectionner les résultats positifs.


C’est pratiquement le seul et unique challenge qui les galvanise pour le moment. Chaque chose en son temps effectivement; la Ligue des champions, ce sera donc pour un peu plus tard. A présent, on pense à la confrontation face à l’OB , ensuite à l’explication majeure de dimanche prochain à Sousse.


Le groupe n’a d’ailleurs pas chômé. Aussitôt l’élimination consommée, sans être pour autant digérée chez certains, on a retrouvé le Parc Mounir Kebaïli afin de préparer le rendez-vous de tout à l’heure, sachant que la formation béjaoise ne constitue guère un adversaire commode à rencontrer, encore moins à prendre à la légère. On en est tout à fait conscients dans le cercle réduit de la famille clubiste. Autrement dit, pour les responsables, le staff technique et les joueurs.


Chose curieuse cependant, dans l’entourage du club de Bab Jedid, il n’y a de place dans les commentaires que pour le choc du week-end prochain face à l’ESS.


 


Les soucis de Ben Chikha


Il en aura, le pauvre ! A commencer par l’absence forcée de Junior Ozagi et Aymen Rehifi, deux atouts donc à ne point négliger dans le dispositif clubiste, nonobstant leur forme et leurs dispositions actuelles. L’un et l’autre sont hors circuit pour des raisons d’ordre disciplinaire.


Quelle solution privilégier dans le cas d’espèce ? Le coach des Rouge et Blanc optera-t-il pour une titularisation de Zouheïr Dhaouadi ? Ou puisera-t-il plutôt dans le réservoir pour donner leur chance à d’autres éléments qui épauleront Moussa Poukong et Youssef Mouihbi ?


On pense notamment aux Borhène Ghannem, Lassina Sorro et Wassim Rezgui, voire à Laamari Bargougui. Quoique ce dernier soit à court de compétition pour n’avoir pris part qu’à des rencontres avec les Espoirs.


En tout état de cause, on misera encore une fois sur les hommes de l’entrejeu, d’autant que le retour du stratège Oussama Sellami est confirmé. Sans oublier que le staff technique dispose également de Mandomo Alexis, Karim Aouadhi, sinon de Helmi Hmem, au cas où Hamdi Ouerhani serait jugé opérationnel par Ben Chikha et ses collaborateurs. Quant à la défense, elle ne subira vraisemblablement pas de changement.


 


M.A.


 


__________________________


 


* Du côté béjaois : En quête d’un truc...


 


L’OB rencontre cet après-midi le CA à El Menzah. Une rencontre importante pour le reste du parcours en L1.


 


Trois jours plus tard, l’OB recevra le CAB à Béja, une autre rencontre pleine d’enjeu car outre le fait que ce sera le derby du Nord, l’OB est dans l’obligation de gagner.


Pour préparer ces deux échéances, l’OB a effectué une mise au vert à Aïn Draham et a disputé deux rencontres amicales. La première disputée face au SAMB (0-0) et la seconde face à l’OK (3-0). Durant la deuxième rencontre, Ouertani a fait tourner l’effectif et l’OB a démontré de grandes dispositions et un visage rassurant.


Le recrutement à l'inter-saison de l’attaquant ivoirien évoluant au stade d’Abidjan, Olivier Tia, a donné du mordant à l’attaque des Cigognes. Plusieurs fois buteur et auteur de la dernière passe, Olivier est devenu après quelques mois une pièce incontournable dans le dispositif offensif de l’OB. Avec Seïko et Soltani, le trio est capable de faire mal à n’importe quelle défense en Ligue 1.


 


Deux absences de taille


Hammami ne sera pas aligné cet après-midi, car il a été éloigné momentanément de l’effectif des seniors après une altercation avec son coéquipier Boudabbous, il sera vraisemblablement avec le groupe dimanche prochain face au CAB à Béja.


Soltani, ayant totalisé trois avertissements, sera lui aussi absent cet après-midi. Par contre la formation nordiste enregistrera le retour de Boudabbous après son absence pour blessure.


 


Formation probable


S. Nefzi, Saïbi, N. Nefzi, Derbali, Khemiri, Briki, Afaïa, Sanogo, Fathalli, Tia, Seïko.


 


YOUSSEF


_______________________


 


Classement


 


                  Pts      0J       0G      0N      0P      BP     BC


1) E.S.S.       49      20      15      040     01      34      07


2) C.A.         47      20      14      05      01      271     07


3) E.S.T.       40      20      12      04      04      29       12


4) E.G.S.G.    31      21      10      01      10      31      25


5) S.T.         31      20      09      04      07      20      27


6) U.S.M.      26      21      07      05      09      21      26


7) A.S.M.      24      20      06      06      08      21      24


8) C.A.B.       24      20      06      06      08      20      26


9) C.S.H.L.    24      21      07      03      11      18      24


10) C.S.S.     23      20      06      07      07      23      23


11) S.G.        20      21      05      05      11      17      26


12) O.B.        19      20      04      07      09      12      19


13) J.S.        19      21      04      07      10      15      27


14) E.S.Z.     13      21      01      10      10      08      23




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com