«La vie des autres» : Evénement unique





«La vie des autres», film allemand (2006) du réalisateur Florian Henckel Von Donnersmarck relate une très belle histoire ayant commencé par une supercherie et s’est terminée par un grand enseignement.


 


Un officier de police chargé de surveiller un écrivain de renommée et son amie, une actrice. Le policier au tout début sans vie privée, sans histoire découvre au cours de ses surveillances, le monde de l’art, de l’amour et de l’ouverture d’esprit, horizons qui lui étaient jusqu’alors inconnus. Après quasiment une décennie, l’écrivain découvre les micros et le matériel d’écoute et par là même la personne qui le surveillait mais surtout le protégeait. Le film sera projeté demain à 19h00 au cinéma «Le Mondial» dans le cadre de la manifestation «Evénement cinématographique unique». Le film a été largement primé dans des manifestations internationales. Dans la foulée, on aura à voir «Quatre minutes» (Vier minuten) de Chris Kraus le samedi 19 avril à 19h00.  Ce film a été également récipiendaire de plusieurs prix à Berlin, Shanghai, et San Francisco. Le propos cinématographique représente le concept de l’ambivalence en confrontant les sens de la vie et de la mort, de l’enfermement et de la liberté, de l’ordre social et du désordre. Le tout est raconté avec beaucoup de cohérence et de délicatesse. C’est l’histoire d’une femme qui donne des cours de piano dans une prison. Elle fait la connaissance d’une femme condamnée pour meurtre et qui fut, dans le passé, l’enfant prodige de la musique. Et c’est là qu’une relation de complicité se crée entre les deux femmes. Le professeur va amener son disciple à remporter un concours musical. Une histoire captivante qui tient en haleine le spectateur jusqu’à la fin du film.


 


M.B.G.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com