Attijari Bank : Distribution des dividendes à partir de 2011






Le plan de développement de l’ex-Banque du Sud, désormais Attijari Bank, semble bien donner ses fruits. Trois ans après son rachat par le groupe marocain, la Banque a réussi à renouer déjà avec les bénéfices, et à réduire, remarquablement, son cumul de déficits.


 


Tunis – Le Quotidien


Le management d’Attijari Bank Tunisie, filiale du groupe marocain Attijari Wafa Bank, vient de présenter les derniers chiffres et résultats de la banque, au cours de la communication financière, organisée mardi dernier à Tunis.


M. Moncef Chaffar, président du Conseil d’Administration de la Banque, a rappelé au cours de cette conférence les principaux faits marquants qui ont caractérisé l’exercice écoulé ainsi que ses précédents.


M. Chaffar a passé en revue les différentes actions réalisées dans le cadre du plan de développement d’Attijari Bank depuis 2005 et qui ont permis d’améliorer progressivement la qualité de ses services, et par la suite de ses résultats.


Et d’expliquer que l’amélioration de la qualité des services reste toujours le principal cheval de bataille pour la banque qui a créé, dans ce cadre, sa propre académie «Attijari Académie» pour renforcer l’encadrement et la formation de son personnel aussi bien au niveau du siège local que celui de son réseau d’agences. Ce dernier a connu une extension avec l’ouverture de 10 nouvelles agences dans les différentes régions du pays.


Le président du Conseil d’administration d’Attijari Bank a précisé, également, que la banque a été la première en Tunisie à avoir adopté, depuis quelque temps, une charte de déontologie, confirmant ainsi sa détermination à améliorer la qualité de ses services et ses relations avec ses clients.


Côté chiffres, M. Hassan Bertal, directeur général de la banque, a annoncé que l’ex-Banque du Sud a réussi à réduire remarquablement le déficit de son résultat net passant de 176 millions de dinars en 2006, à 9,4 millions de dinars seulement en 2007, et à 4,1 millions de dinars au cours du premier trimestre de l’année actuelle. M. Bertal a expliqué, dans ce même contexte, que le coût du risque de la banque a été réduit de 10 points entre 2006 et 2007 passant de 12,6% à 3% seulement.


Pour ce qui est des réalisations, M. Bertal a souligné que la banque a déployé des efforts importants en matière de diversification de son offre, et la formation de son personnel, notamment avec la mise en place de son nouveau système d’information «Tamayyouz», qui devrait être opérationnel à partir de mars 2009.


S’agissant des perspectives, M. Bertal a affirmé que la banque compte poursuivre le plan d’extension de son réseau d’agences, et les efforts d’amélioration de la qualité de ses services, ainsi que l’amélioration de son positionnement au niveau du marché local.


Et de mentionner que le plan de développement de la banque prévoit une focalisation sur l’activité destinée aux petites et moyennes entreprises, et même aux très petites entreprises (TPE), qui représentent un secteur prometteur pour Attijari Bank.


M. Bertal a, également, annoncé que la banque prévoit de poursuivre l’amélioration de ses chiffres pour atteindre un résultat net bénéficiaire de 58 millions de dinars à l’horizon 2011, et distribuer les dividendes à partir de cette même année.


 


Mohamed ZGHAL




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com