Radhouène Felhi : «Nous briserons le record défensif du C.A. !»






* Vous venez de remporter une précieuse victoire contre le ST. Comment expliquez-vous que ce fut difficile à réaliser ?


D’abord, on oublie qu’on avait affaire au ST, qui demeure une grande équipe capable de battre les meilleurs. D’ailleurs, c’est la seule équipe qui a battu l’Etoile cette saison et ses joueurs avaient pour objectif de récidiver à Radès. Nous avons opté pour une tactique qui nous permet de battre les Stadistes à l’usure, mais ce fut très difficile. Face à un adversaire aussi déterminé, ce sont les trois  points qui comptent en premier lieu et la manière, on y pense après.


 


* On  a l’impression que la chance est en train de sourire à l’Etoile cette saison, même  quand les joueurs où l’équipe n’est pas en parfaite forme. Qu’en pensez-vous ?


La chance fait partie du jeu, mais nous ne sommes pas là, en tête du classement par hasard ou par chance. Parfois, ça marche mal sur le terrain et un coup de pouce de la chance fait notre affaire, mais globalement, nous méritons d’être aux commandes et puis, il y a des jours où cette même chance nous a tourné le dos. Alors ...


 


* Le CA ne vous lâche pas et vous allez le retrouver  à Sousse cet après-midi. Comment  allez-vous aborder ce match, censé être le plus important du Championnat ?


Le plus important, oui, car pour l’Etoile une victoire sera synonyme de titre. Avec cinq points d’avance, je pense que le titre sera joué. On pensera à ça, mais avant tout, il y aura en face de nous un adversaire coriace qu’on doit maîtriser. C’est avec cet état d’esprit que nous allons aborder cette rencontre même si la pression, qu'on le veuille ou non, sera présente dans  les deux camps.


 


* Le CA n’a pas pris de buts depuis treize journées. Cette solidité défensive clubiste ne vous inquiète-t-elle pas ?


S’agissant d’un grand club, une telle performance  ne peut que prouver que notre adversaire ne sera pas facile à battre. Or, sur le terrain, les statistiques ne nous intéresseront plus. Et puis, nous disposons d’un compartiment offensif très performant qui sera capable de briser ce record.


 


* Pourtant, l’Etoile jouera sans Chermiti. Cette absence risque-t-elle de vous désavantager ?


Nous aurions souhaité aborder le match avec tous nos atouts. Chermiti ne sera pas là, mais nous devons trouver de nouvelles solutions. Le coach y a pensé et nous disposons d’attaquants très performants. A l’occasion de ce choc, nous allons récupérer Gilson qui passe par une période faste et il pourrait nous faire oublier Chermiti.


 


* La rencontre se jouera peut-être sur le plan pratique. D’après vous, comment faire pour battre le CA ?


Avant tout, il faut s’assurer un excellent équilibre entre les trois compartiments. A priori, nous allons jouer l’offensive et ne pas se dire qu’un résultat nul est toujours bon à prendre.


Je ne vais  pas parler  de détails, mais il y aura des duels à gagner car ils constitueront la clé du match. Les deux équipes se connaissent parfaitement et la victoire ira, à mon avis,  au meilleur.


 

Propos recueillis par Kamel ZAÏEM


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com