Guantanamo : Huit anciens détenus poursuivent le renseignement britannique






Le Quotidien-Agences


Huit personnes libérées ces derniers mois de la base américaine de Guantanamo veulent poursuivre en justice le renseignement britannique et exiger des réparations, écrit le Daily Mail, qui cite des avocats et un ancien détenu.


Selon le quotidien britannique, ces demandes en justice, qui appellent à condamner les services de renseignement pour leur collaboration abusive présumée avec les Etats-Unis dans la lutte contre le terrorisme international, sont contenues dans deux actes séparés, l'un concernant cinq Britanniques, l'autre trois ressortissants ayant droit de résidence en Grande-Bretagne.


L'un des actes concerne Omar Deghayes, d'origine libyenne, Jamil el-Banna, d'origine jordanienne, et Bisher al-Rawi, d'origine irakienne.


Les cinq autres prévenus sont Moazzam Begg, de Birmingham (centre-ouest de l'Angleterre), trois amis de Tipton, dans la même région, Shafiq Rasul, Asif Iqbal et Ruhal Ahmed, et un Londonien, Richard Belmar.

Instaurés il y a plus de six ans par le président américain George W. Bush pour juger les prisonniers de la "guerre contre le terrorisme", invalidés par la Cour suprême mais rétablis par le Congrès, les tribunaux militaires d'exception de Guantanamo sont si contestés qu'aucun réel procès n'a encore eu lieu.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com