Trois GI’s tués, heurts à Sadr City





Le Quotidien-Agences


Deux marines américains ont été tués hier à Ramadi (ouest) et un troisième a trouvé la mort lundi dans une attaque à la bombe à Bassorah, dans le sud du pays, selon des communiqués de l'armée américaine.


Deux marines ont trouvé la mort mardi matin près de Ramadi dans l'explosion d'une bombe à un barrage de contrôle. Trois Marines ont été blessés, selon le communiqué militaire.


Deux policiers irakiens et 24 civils ont été blessés dans cette attaque.


A Bassorah, un Marine a été tué dans l'explosion d'une bombe et un deuxième a été blessé.


C'est la première perte américaine à Bassorah annoncée depuis que le Premier ministre Nouri al-Maliki a lancé le 25 mars une opération baptisée "la Charge des Chevaliers" qui a commencé dans cette ville contre des miliciens chiites.


Lundi également, deux soldats américains ont été tués dans l'explosion d'un engin piégée dans une province au nord de Bagdad, toujours selon l'armée américaine.


L'armée américaine a, par ailleurs, annoncé hier avoir tué cinq miliciens chiîtes dans des affrontements à Sadr city, bastion du chef Moqtada Sadr, dans l'est de Bagdad.


Ces miliciens, désignés par le terme "criminels" et accusés de vouloir lancer des roquettes contre les troupes américaines ont été tués dans des frappes aériennes, a indiqué un communiqué militaire américain.


Lundi, l'armée américaine a lancé un avertissement aux lanceurs de roquettes, menaçant d'"éliminer" tous ceux qui s'attaquent à ses patrouilles.


Au moins 333 personnes ont été tuées dans Sadr City depuis le début, le 25 mars




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com