Poursuite des travaux du 3e congrès de l’ATM : Œuvrer à renforcer les conditions de la femme dans la société





* Appel au Chef de l’Etat à se présenter à la présidentielle de 2009


 


Tunis-TAP


Les travaux du 3e congrès de l'Association tunisienne des mères (ATM) ont repris, hier, à Gammarth (Banlieue nord de Tunis), sous la présidence de Mme Sarra Kanoun Jarraya, ministre des Affaires de la femme, de la famille, de l'enfance et des personnes âgées.


Mme Alifa Farouk, membre du bureau politique du Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD) et médiateur administratif et des représentantes d'organisations non gouvernementales (ONG) nationales et internationales ont pris part à la rencontre placée sous le signe "Mère tunisienne: identité, modernité et solidarité".


La ministre a indiqué que ces trois valeurs constituent les fondements mêmes du projet de société initié par la Tunisie du Changement, relevant que cette nouvelle société croit en les potentialités de la femme et en son rôle dans la préservation des acquis nationaux, partant de la conviction qu'il ne peut y avoir de progrès ni de développement durable sans la participation de l'élément féminin.


Elle a mis l'accent sur l'intérêt soutenu porté par le chef de l'Etat à l'ATM, ainsi qu'à toutes les composantes de la société civile dans le but de diffuser la culture de volontariat, de solidarité et d'entraide entre tous les membres de la société.


De son côté, Mme Aziza H'tira, présidente de l'Union nationale de la femme tunisienne (UNFT) a évoqué la contribution de l'ATM qu'elle a qualifiée "d'un des nombreux acquis du Changement", eu égard au rôle qu'elle ne cesse de jouer dans le renforcement de la place de la femme au sein de la famille et dans la société.


Elle a exprimé la volonté de renforcer les relations de partenariat entre l'ATM et l'UNFT au service de la promotion des conditions de la femme, de la famille et de l'enfance.


La secrétaire générale de l'Organisation arabe de la famille Mme Houda Ben Youssef, a, pour sa part, évoqué les législations avant-gardistes promulguées au profit de la femme tunisienne.


Elle a mis en évidence la portée de la dernière réforme introduite sur le Code du statut personnel en direction de la protection des droits de la mère et de ses enfants au logement.


Les activités menées par l'ATM font de l'Association un modèle à suivre dans toute la région arabe, a-t-elle dit.


Les participantes ont appelé le Président Ben Ali à se présenter aux prochaines présidentielles.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com