Chez nos libraires





* Collectés par Imen ABDERRAHMANI


 


«Rachid Taha, Rock la Casbah» avec Dominique Lacout 


Ed : Flammarion 


Broché : 312 pages- Prix : 42 DT


Auteur de plusieurs ouvrages sur Léo Ferré (Je parle pour dans dix siècles, Chanson du bien-aimé), Bernard Lavilliers (Itinéraire d'un aventurier) et Jean-Edern Hallier (La mise à mort de JEH), Dominique Lacout a choisi cette fois-ci d’être à l’écoute d’un grand artiste qui a marqué l’histoire de la musique Rai, l’Algérien Rachid Taha. «Rachid Taha avec Dominique Lacout», déjà dès la couverture le duo Taha et Lacout annonce les couleurs de ce livre qui touche les cœurs. Un vrai pro, Dominique Lacout a laissé de côté le style classique de l’écriture des autobiographies pour créer son propre style où l’empreinte et l’esprit de ce musicien algérien restent lisibles et éclatants tout au long de ces 312 pages. Au-delà de la reproduction des dires de Rachid Taha, l’auteur a opté pour une écriture croisée où les souvenirs de l’artiste s’entrecoupent avec ses poésies. Des textes qui portent la signature du musicien et qui reviennent comme des refrains, plongeant le lecteur dans l’univers d’un artiste qui a fait- évidemment avec d’autres de ses compatriotes- le printemps de la musique Rai. Grâce à cette écriture pleine de musicalité, Rachid Taha se dévoile devant ses lecteurs et ses fans. Un joli livre où Rachid Taha a tout dit sur son enfance, son adolescence, sa vie dans la banlieue, ses passions, sur les coulisses des shows, sur ses amis… et sur la politique. Une sincérité qui se clôt avec trois listes qui mettent à jour l’autre côté de ce musicien. Des listes qui comportent ses livres, films et disques préférés… des nouvelles pistes qui permettent aux fans de découvrir mieux Rachid Taha.  


 


«Bertrand Delanoë : une irrésistible ambition» de Frédéric Charpier


Ed : Presse de la Cité


Broché : 218 pages- Prix : 40 DT


Connu par son grand sérieux, son professionnalisme et par ses enquêtes d’investigation, Frédéric Charpier a consacré son nouveau livre à un personnage emblématique de Paris, à son maire Bertrand Delanoë. Parallèlement aux données fournies par l’Hôtel de Ville, Frédéric Charpier a enquêté sur le 1e maire de gauche élu à Paris depuis plus d’un siècle. Dans ce livre, l’auteur a décortiqué les symboles et les changements qui ont permis à la France de tourner la page du chiraquisme, s’attardant sur l’affrontement entre les Verts, dirigés par feu Alain Riou et Bertrand Delanoë. La lecture analytique de cette confrontation a permis à l’auteur de scruter les mécanismes de la gestion de certaines entreprises d’économies mixtes qui relèvent de la municipalité. Frédéric Chapier ne se contente pas d’analyser, il commente les résultats et les notes de la mairie pour jeter les lumières sur le scandale qui a touché le Crédit Municipal de Paris et sur les résultats de l’enquête de la commission bancaire et sur des dossiers  qui n’ont pas été signalés à la cellule anti- blanchiment trafic. Fouinant minutieusement dans les dossiers et dans les circonstances, Frédéric Charpier mène le lecteur après ces analyses entrecroisées à réfléchir sur la nature du travail politique et sur le rapport entre l’ambition personnelle et l’intérêt collectif.


 


«L’Iran au XXe siècle : entre nationalisme, islam et mondialisation» de Jean- Pierre Digard, Bernard Hourcade et Yann Richard


Ed : Fayard


Broché : 498 pages- Prix : 52 DT


L’ethnologue Jean-Pierre Digard et le géographe Bernard Hourcade, directeurs de recherche au CNRS et membres de l'unité de recherche " Mondes iranien et indien" (CNRS-EPHE-INALCO Sorbonne nouvelle) se sont associés à l’historien et professeur à la Sorbonne nouvelle Yann Richard pour donner naissance à un ouvrage qui raconte l’Iran au XXe siècle. Dans cet ouvrage qui s’inscrit au cœur de l’actualité politique internationale et de cette polémique autour du nucléaire iranien, les auteurs se sont plongés dans la société et l’histoire iraniennes pour comprendre ces mutations internes qui ont jeté leurs ombres sur la scène internationale. «L’Iran au XXe siècle : entre nationalisme, islam et mondialisation» est un ouvrage qui analyse les stratégies qui ont permis à ce pays de se libérer de l’autorité de l’Occident et d’échapper à tous les plans tracés pour exploiter les richesses pétrolières…d’un pays qui a réussi à s’imposer sur le plan régional et international. Tout au long de ce siècle, l’Iran a confronté plusieurs crises et maux qui lui ont permis de se positionner et de forger une nouvelle stratégie.  Cet ouvrage cherche dans toutes les politiques qui ont fait l’actuel Iran... un Iran puissant qui veut faire entendre sa voix sur la scène internationale et qui semble avoir les solutions pour tous les problèmes et les menaces. 


 


«Benazir Bhutto, fille de l’Orient : 1953 -2007 : une vie pour la démocratie» de Benazir Bhutto


Ed : Héloïse d’Ormesson 


Broché : 624  pages- Prix : 52 DT


Un vrai symbole ! Benazir Bhutto, première femme élue à la tête d’un gouvernement musulman, est entrée dans les annales de l’histoire par la grande porte. Son assassinat ne peut d’aucune sorte qu’être une confirmation de la grandeur de cette dame. «Je n’ai pas choisi cette vie, c’est elle m’a choisi», avec cette phrase s’ouvre cette autobiographie où feu Bhutto parle et explique les raisons de ses choix politiques, les motifs qui l’ont poussée à aller sur les traces de son père. Sur un ton fier, cette fille de l’Orient parle de son héritage culturel et religieux, défend l’Islam, cette religion de paix et de tolérance, racontant les détails de son parcours politique et de sa vie de femme qui a choisi de défendre les valeurs de la liberté et la justice. Courageuse, Benazir Bhutto explique comment elle a pu surmonter toutes les difficultés, les discriminations, l’exil, les trahisons politiques…Tout au long de sa vie, Bhutto n’a jamais baissé les bras et qui n’a cessé de répéter «Je suis une femme heureuse». Une femme à découvrir même après sa mort !




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com