LA REVUE DES MARCHES DU 23/04/2008






Tunindex : Repli technique …


Au niveau international:


* Pétrole : au-dessus des 118 dollars…


Les cours du pétrole se sont stabilisés au-dessus des 118 dollars, soutenus par la baisse du dollar qui a encouragé des achats de matières premières et par des craintes sur l'approvisionnement après le sabotage d'installations au Nigeria et la menace d'une grève dans une raffinerie écossaise.


Le matin, le contrat mai sur le brut léger américain gagnait 10 cents, soit 0,08%, à 118,17 dollars le baril après avoir atteint la veille en séance un nouveau record de 119,90 dollars.


Le Brent de la mer du Nord prenait 24 cents (0,21%) à 116,19 dollars, après la veille un plus haut de toujours à 116,75 dollars.


Les cours du pétrole ne cessent d'enchaîner les records, «soutenus par la flambée de la demande de pays émergents comme la Chine qui coïncide avec des tensions persistantes sur l'approvisionnement» estiment les analystes du marché pétrolier.


Avec une hausse de 8% au mois de mars, la demande chinoise en produits pétroliers a connu sa plus forte augmentation en 19 mois.


«Nous ne constatons pas de preuves de destruction de la demande même si les prix continuent à monter», explique Jim Rittersbusch, président de Rittersbusch and Associates, à Galena, dans l'Illinois.


«L'Opep ne veut toujours pas injecter plus de pétrole sur le marché et renforce la situation (haussière) ; il n'y a pas de hausse significative de la production au delà de l'Opep», ajoute-t-il.


La faiblesse du billet vert a également récemment soutenu les cours du brut, dont les achats sont libellés dans cette devise.


Dans ce marché tendu, les intervenants craignent à nouveau des interruptions d'approvisionnement au Nigeria, où des rebelles ont attaqué lundi deux oléoducs du groupe Shell dans le delta du Niger.


La raffinerie écossaise Ineos de Grangemouth reste en outre sous la menace d'une grève qui pourrait réduire sa production et une partie de celle de la mer du Nord.


Le marché se prépare aussi au nouveau rapport hebdomadaire sur les stocks pétroliers américains, dont il attend notamment une sixième semaine consécutive de baisse des réserves d'essence.


* L'euro recule face au dollar …


L'euro oscillait légèrement face au billet vert sous la barre de 1,60 dollar, mercredi, au lendemain de son nouveau record établi à 1,6019 dollar.


A l’ouverture de la séance, un euro valait 1,5978 dollar, contre 1,5988 mardi à 21H00 GMT. La monnaie unique européenne est passée mardi pour la première fois au-dessus du seuil de 1,60 dollar.


Un euro valait 164,73 yens, contre 164,63 la veille.


Un dollar s'échangeait contre 103,10 yens, au lieu de 102,98 mardi soir.


«Il y a comme un goût d'achèvement maintenant que l'euro a fini par passer au-dessus de 1,60 dollar», a déclaré un analyste à Sumitomo Trust Bank, «il est peu probable que l'euro connaisse une nouvelle poussée» dans la mesure où il manque d'élan par rapport à l'époque où il était passé au-dessus de 1,50 dollar.


Le nouveau record de l'euro a été établi mardi après la publication de l'indicateur des reventes de logements anciens aux Etats-Unis, qui s'est affiché dans le rouge pour le mois de mars, avec un recul de 2,0% à 4,93 millions (en rythme annuel), en dépit d'une forte baisse des prix.


Cet indicateur a été perçu comme une nouvelle preuve de la récession dans laquelle serait entrée la première économie mondiale, et a d'autant plus frappé les investisseurs que ces chiffres viennent leur rappeler l'actualité de la crise des crédits hypothécaires à risques qu'ils avaient voulu croire quasiment terminée en fin de semaine précédente.


L'attention du marché devrait se focaliser désormais sur la prochaine réunion de la Réserve fédérale américaine, prévue les 29 et 30 avril, à l'issue de laquelle une nouvelle baisse des taux d'intérêt est attendue, ainsi que sur les chiffres de la croissance américaine qui doivent être publiés le 30 avril.


La livre britannique était en baisse face à l'euro, à 80,12 pences pour un euro, comme face au billet vert, à 1,9942 dollar pour une livre.


Le franc suisse perdait du terrain face à la monnaie unique européenne, à 1,6055 franc suisse pour un euro, comme face au dollar, à 1,0048 franc suisse pour un dollar.


A Tunis: Le volume global de refinancement de -464.4 MTND (à la date du 21/04/2008), avec une ponction des liquidités, estimée relativement importante, compte tenu du niveau d’activité et de la détente sur les prix.


Le Taux de Marché Monétaire (TMM) s’est situé à 5,13.


Les avoirs en devises (au 21/04/2008) ont été estimés à 137 jours d’importation, contre 145 jours l’année précédente à la même date.


Au niveau du taux de change du dinar (au 21/04/2008), ce dernier s’est apprécié par rapport au yen japonais et au dirham marocain et il s’est déprécie par rapport au dollar américain et à l’euro.


 


A la Bourse de Tunis:


La balance des variations a enregistré 


- A l’ouverture de la séance : 6  valeurs à la hausse contre 12 à la baisse.


- Au milieu de la séance : 5 haussières, contre 24 valeurs à la  baisse,


- A la clôture de la séance : 8 titres à la hausse (dont notamment : GIF-FILTER, KARTHAGO AIRLINES, SPDIT - SICAF, SOTUVER, SITS, SFBT et MAGASIN GENERAL) contre 21 valeurs à la baisse (dont notamment: UBCI, TUNISAIR, STIP, TUNISIE LEASING, TUNISAIR, SOTUMAG, SIPHAT, MONOPRIX, BH, ATB et ARTES), de sorte qu’en définitive, le Tunindex clôture la séance à 2 922,77 points  (-0,90%).


On retiendra de la journée, notamment:


- Une stabilité sur les taux ;


- Une sur liquidité des agents qui a amené la BCT à une ponction des liquidités ;


- Un marché boursier qui joue le repli technique après la consolidation baissière et les prises de bénéfices du début de la semaine.


Najla Ben Attia


Analyste Senior: PERSPECO.


Laboratoire EURO-MED d’Analyses Economiques.


www.perspeco.com




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com