Retrait du Golan : Assad confirme un message israélien via Ankara





Le Quotidien-Agences


Le président syrien Bachar Al-Assad a affirmé, dans une interview publiée hier, avoir été informé par la Turquie de la disposition d'Israel à se retirer du Golan comme prix pour la paix et a confirmé des efforts de médiation turcs depuis 2007.


Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan "m'a informé qu'Israel était prêt à se retirer du Golan en échange de la paix avec la Syrie", a dit Assad dans une interview au quotidien qatari Al-Watan, qui en publie des extraits, au lendemain d'une annonce en ce sens de médias syriens.


A Al Qods, le porte-parole du Premier ministre Ehud Olmert, Mark Regev, a dit ne pas avoir de "commentaire spécifique" à faire mais a de nouveau souligné qu'Israël "veut la paix et souhaite engager des négociations avec la Syrie. Nous savons ce que la Syrie attend de telles négociations et la Syrie sait ce que nous en attendons".


Selon des extraits de l'interview qui sera publiée dans son intégralité dimanche,  Assad a indiqué que la Turquie avait entrepris depuis avril 2007 une médiation entre Israël et la Syrie.


Olmert a assuré le Premier ministre turc de sa disposition à rendre à la Syrie le plateau du Golan occupé en 1967 et annexé en 1981, et ce message a été relayé à la Syrie il y a une semaine, a-t-il ajouté.


"Ce dont nous avons maintenant besoin c'est de trouver un terrain d'entente à travers le médiateur turc", a dit  Assad, ajoutant que les négociations avec Israël seraient engagées à travers la Turquie.


"Nous discuterons en premier lieu du recouvrement de la terre afin (d'établir) la crédibilité d'Israël, car nous devons être prudents et précis dans nos négociations sur cette question", a-t-il ajouté, affirmant qu'il discutera de ces questions avec  Erdogan samedi à Damas.


Selon lui, des négociations directes israélo-syriennes pourraient être possibles sous la prochaine administration américaine.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com