Notation : Un nouveau rapport de Fitch sur les cinq premières banques tunisiennes





Tunis – Le Quotidien


L’agence de notation financière «Fitch Ratings» vient de publier, avant-hier, son rapport sur les performances des cinq principales banques tunisiennes au cours de l’année 2007.


Le nouveau rapport de Fitch indique que les performances des banques tunisiennes, à savoir la STB, la BNA, la BIAT, la BH et l’Amen Bank, se sont améliorées au cours de l’exercice 2007, alors que certaines faiblesses persistent encore, notamment en matière de gestion des risques.


L’analyse de Fitch, fondée sur les indicateurs généraux des principales banques tunisiennes, fait apparaître une croissance marquée de leurs revenus qui s’explique notamment par la croissance des encours de crédit.


Selon ce nouveau rapport, Fitch s’attend à ce que ces établissements continuent, en 2007 et 2008, à allouer une part importante de leurs revenus à la couverture des créances classées par les provisions.


L’agence précise, par ailleurs, que les directions des banques accordent plus d’importance aux ratios de solvabilité et à leur rôle de coussin de protection contre des pertes non attendues. A ce titre, des augmentations de capital ou des émissions de dette subordonnée éligible au capital réglementaire Tier 2 sont prévues courant 2008 afin de renforcer les fonds propres des banques.


Pour les cinq principales banques tunisiennes, le retour sur fonds propres («Return On Equity», ROE) et la rentabilité des actifs («Return On Assets», ROA), s’établissaient respectivement à 7,9% et 0,6% en moyenne au premier semestre 2007. La qualité de leurs actifs à fin juin 2007 était faible ; les ratios de créances classées étaient élevés et s’échelonnaient de 12% pour la Banque de l’Habitat (BH) à 30% pour la Société Tunisienne de Banque (STB), tandis que les taux de couverture par les provisions étaient relativement bas (55% en moyenne à fin juin 2007). La capitalisation des cinq grandes banques restait insuffisante, avec un ratio moyen de fonds propres/actifs de 8,4% à fin juin 2007.


Le nouveau rapport de l’agence Fitch n’attribue que des notes de soutien extérieur aux cinq premières banques tunisiennes. L’agence considère que la probabilité pour que ces banques reçoivent le soutien de l’Etat tunisien en cas de problème reste modérée ou forte. Elle ne prévoit pas, par la suite, de changer ces notes de soutien extérieur dans un futur proche.


 


M.Z.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com