Basket J.S.K. – C.A. : Au profit de qui la meilleure gestion de la pression ?





* Super play off (Demi-finale retour) - Salle de Kairouan (18h00) - Arb.: Dardour-Chedou-Mzali


 


Des deux demi-finales du Super play off, celle qui opposera la Chabiba au CA s’annonce la plus indécise et la plus ouverte. Dans leur chaudron de Kairouan, les Aghlabides sont tout à fait à même de se payer le billet de la belle.


 


Lors de la première manche, le coup était d’ailleurs, parfaitement jouable pour les protégés de Kéfi. En effet, tout au long des trois premiers QT, et bien que le plus souvent menés au score, ils évoluaient constamment en tapinois, prêts à surprendre leurs antagonistes. Mais contre toute attente et à la lumière aussi du métier des Clubistes, ils réussirent, lors des 10’ finales, leur plus mauvais QT depuis le démarrage de la deuxième phase, celle du play off, qui a précédé la présente phase, la troisième et dernière du championnat. Toujours est-il qu’ils se retrouvent, ce soir, en appel, n’ayant plus de droit à l’erreur. D’aucuns certifient que la pression pèsera sur leurs épaules de tout son poids. Théoriquement, c’est une assertion qui est plausible. Mais, pour peu que cette donne soit exploitée comme stimulant et aiguillon, elle peut avoir des effets plutôt positifs. Et c’est ce à quoi se sont attelés tout au long de la semaine écoulée, les staffs technique et dirigeant.


Côté clubiste, c’est assurément la sérénité, la force tranquille, pour ainsi dire. Les fantassins de Aoun ont assuré l’essentiel, en l’emportant initialement sur leur parquet. Ils auront donc tout à gagner, le pire qui puisse leur arriver étant de disputer le tie-break dans leurs murs.


Dans une salle électrisée, les Rouge et Blanc auront à éprouver la force de leur personnalité, qui a toujours imposé le respect et surtout leur faculté de gérer sciemment, dans l’adversité, les volets technique, tactique et stratégique d’un math capital. C’est donc à qui gérera le plus opportunément la pression, celle du résultat pour les Verts et celle du public pour les gars de Bab Jedid.


Wahid SMAOUI


 


_____________________


 


Abouda Ben Brahim : «La patience, clé de réussite pour la Chabiba»


 


 


«A ce niveau de la compétition, c’est un véritable truisme que d’afficher que rien n’est acquis d’avance. Concernant la JSK, et malgré la défaite de l’aller, le capital-confiance ne devrait nullement être écorné, au vu de l’excellente passe qu’elle connaît depuis longtemps et cristallisée au tournoi des AS, et des victoires moissonnées face au même adversaire clubiste lors du play off. Les Kairouanais sont tenus tout simplement de jouer sur leur vraie valeur, en gérant le match sans fébrilité. Pour le volet technico-tactique, ils devraient user de patience en défense, et ne pas commettre de fautes, vu que les Clubistes prennent tout leur temps en attaque. Ne pas s’impatienter et opérer avec intelligence est donc le credo à respecter. En attaque, et sur les actions placées, la même attitude de patience est à prôner. Quant à leur arme de prédilection; les contres, elle doit être optimisée au maximum, vu le repli assez lent des Clubistes. Ces derniers n’ont rien à perdre. Leur moral est au zénith, suite à leur leadership obtenu à la fin de la phase du play off et le succès glané à l’aller. Pour peu qu’ils se prévalent de leurs atouts coutumiers, à savoir une défense agressive, une disposition approchée, ainsi que les meilleurs choix possibles en attaque, grâce à la lucidité et au métier des joueurs, ils sont à même de forcer la décision finale à Kairouan même».


W.S.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com