Messada – E.S.T. : Des Sang et Or avertis





* Coupe de la CAF (Huitièmes de finale aller) - Stade de Lomé (16 h 00)


 


C’est une Espérance avertie qui abordera le match aller cet après-midi à Lomé contre Messada. Il ne peut en être autrement pour des Sang et Or qui tiennent à passer ce tour de la Coupe de la CAF.



La rencontre  aller du tour précédent à Casablanca est encore vivace dans les esprits des Sang et Or. Une raison suffisante pour aborder ce match concentrés et vigilants.


Et puis, l’US Messada est second au Championnat togolais et va bénéficier des conditions qui lui sont favorables dans son jardin.


Youssef Zouaoui a pris en considération toutes ces données et a mis en place un dispositif susceptible de donner les meilleures satisfactions pourvu que les joueurs alignés fassent preuve d’application et de concentration. Rentrer  avec un résultat positif demeure donc la principale ambition de notre représentant en cette Coupe de la CAF.


En 3-5-2


Pour la première fois depuis son arrivée à la barre, Youssef Zouaoui changera son fusil d’épaule. Il passera de l’habituel 4-4-2 au 3-5-2. Preuve qu’il optera pour la prudence afin d’éviter toute mauvaise surprise.


Ainsi, selon les dernières données, il alignera le trio Chaâbani, Bilel Yaken et Badra dans l’axe central, même si Badra, qui a quitté le terrain jeudi dernier après une légère blessure, a suscité quelques craintes. Renseignements pris, il s’est avéré qu’il est totalement rétabli et qu’il occupera son poste tout à l’heure.


Les joueurs de couloir seront Felhi et Chammam. Ce duo soutiendra Hammi, Zaïem et Darragi.


Enfin en attaque,  Aboucherouane épaulera Ayari en l’absence d’Eneramo et Bienvenu, non qualifiés. Quant au duo Youssefi-Sameh Derbali, il se contentera de places de suppléants.


Formation probable


Kasraoui, B. Yaken, Badra, Chaâbani, Felhi, Chammam, Hammi, Zaïem, Darragi, Abouchérouane, Ayari.


 


J.B.


__________________


 


Oussama Darragi : «La leçon de Casablanca est retenue»


 


Darragi qui commence progressivement à se frayer une place au soleil présente le match face à l’US Messada avec une certaine prudence.


 


Annoncé comme le futur régisseur de l’EST, vous tardez selon les observateurs à vous imposer à ce poste. Pourquoi ?


A vrai dire, ce n’est pas aisé de s’imposer au sein de l’EST quand on est jeune. Les places sont chères et le public est exigeant.


Quand on foule le gazon on est sous pression et cela nous empêche d’exprimer notre meilleur football. Jusqu’à présent, j’a été titularisé six fois et je compte sur le facteur temps pour m’imposer. J’ai assez de patience pour cela. En tout cas,  je n’épargne aucun effort pour progresser et pour mériter ce poste ô combien délicat.


 


Comment jugez-vous le parcours  de l’EST jusque-là?


Rajeunie à cinquante pour cent, l’Espérance est sur la bonne voie. il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin. On est qualifié en coupes de Tunisie et d’Afrique et en championnat on est bien placé.


Pour une année de restructuration, ce n’est pas si mal.


 


Aujourd’hui vous rencontrez l’US Messada à Lomé. Avec quel état d’esprit abordez-vous cette opposition?


Inutile de rappeler que la leçon de Casablanca a été retenue. Nous abordons donc ce match avec toute l’attention et la vigilance requise. Cela dit, nous devons chercher à marquer un ou deux buts pour multiplier nos chances de qualification et éviter les frissons du match retour à Tunis.


 


Où résidera selon vous la clé du match ?


Incontestablement à l’entre-jeu. Un compartiment qui joue un rôle important dans la récupération et la construction.


 


Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com