Tunisie – France : De nouveaux accords pour promouvoir la coopération dans le secteur financier





En marge de la visite en Tunisie du Président français, Nicolas Sarkozy, l’Association professionnelle tunisienne des banques et des établissements financiers (APTBEF), et l’Institut français pour l’éducation financière du public (LEFP- France) ont signé, mardi dernier à Tunis, une déclaration d’intention visant à favoriser leur coopération pour promouvoir l’éducation financière en Tunisie.


Tunis – Le Quotidien


Signée au cours d’une cérémonie, en présence de MM. Brice Hortefeux, ministre français de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du codéveloppement, Ali Chaouch, ministre des Affaires sociales, de la Solidarité et des Tunisiens à l'étranger et Taoufik Baccar, gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT), ainsi que les responsables des deux institutions concernés, cette déclaration d’intention a pour objectif de mettre à profit l’expérience et les réalisations du LEFP pour développer et adapter des outils en Tunisie.


Les deux institutions entendent, en effet, développer l’information financière du public des deux côtés de la Méditerranée afin de donner aux populations les clés de compréhension d’une matière complexe mais pourtant au cœur de leur vie quotidienne.


Il s’agit, particulièrement de la possibilité de mettre à disposition du public de l’APTBEF le site Internet du LEFP (www.lafinancepourtous.com) et ce, en fonction des besoins identifiés. Ce site propose, notamment, des indications pratiques sur les produits d’épargne et propose des modules pédagogiques et ludiques sur les finances personnelles.


La déclaration prévoit, par ailleurs, de développer certains nouveaux produits propres afin de répondre aux besoins spécifiques des Tunisiens en adaptant les outils déjà réalisés par l’institut français (outils pédagogiques, ouvrages grand public, vidéos…).


Elle prévoit, également, de mener une réflexion pour la concrétisation de la proposition de l’Aptbef d’inclure une formation à l’éducation financière dans les programmes scolaires en Tunisie.


Cette nouvelle déclaration vient s’ajouter à certains autres accords signés en marge de la visite d’Etat du Président français en Tunisie, et qui prévoient de renforcer la coopération entre les institutions financières tunisiennes et leurs homologues françaises.


C’est dans ce cadre, d’ailleurs, que le Groupe Caisse d’Epargne (GCE) et la Banque Tuniso-Koweitienne ont conclu, le même jour, un accord visant à promouvoir l’épargne des migrants tunisiens en France, favoriser sa bancarisation, et à abaisser les coûts des transferts d’argent en Tunisie tout en optimisant leur sécurité.


M.Z.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com