Cinquante GI’s tués en avril : L’armée US tente de temporiser





Le Quotidien-Agences
Un soldat américain a été tué avant-hier soir dans une province au nord de Bagdad, a annoncé hier le commandement américain, un décès qui porte à 50 le nombre des soldats américains tués en avril.
Le soldat a été tué par une explosion à proximité de son véhicule dans la province de Ninive, indique un communiqué du commandement américain, qui ne donne pas plus de précision sur les circonstances de cette attaque.
Ce nouveau décès porte à 50 le nombre des militaires américains tués en Irak au mois d'avril, qui est le mois le plus meurtrier depuis septembre 2007, où 65 soldats des Etats-Unis avaient perdu la vie.
Sur les 50 soldats tués en Irak en avril, 23 ont trouvé la mort à Bagdad, où l'armée américaine est engagée dans d'intenses combats de rue avec des miliciens chiîtes de l'Armée du Mahdi du chef Moqtada Sadr.
Malgré ces pertes, les militaires américains tentaient hier de temporiser.
"Il est triste de constater une hausse des pertes, mais je ne pense pas que cela soit nécessairement l'indication d'un changement majeur de l'environnement opérationnel", a déclaré lors d'un point presse le général Carter Ham, responsable des opérations au sein de l'état-major interarmées américain.
Evoquant les affrontements en cours opposant des troupes régulières irakiennes et des unités américaines à des miliciens chiîtes, le général Ham a admis que "quand le niveau de combat augmente, malheureusement le nombre de morts tend à augmenter".
Mais "je ne suis pas sûr qu'une hausse (des pertes américaines) sur un mois soit interprété par la majorité des gens comme un changement de condition" sur le terrain, a-t-il conclu.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com