L’Irak resurgit dans la campagne présidentielle US : La guerre de 100 ans aura-t-elle lieu ?





Le Quotidien-Agences


La guerre en Irak a resurgi de façon inattendue dans la campagne présidentielle américaine après la diffusion par le parti démocrate d'un clip dénonçant la proposition du candidat républicain John McCain de maintenir pendant 100 ans des soldats américains en Irak.


Ce clip d'une trentaine de secondes a provoqué la colère du parti républicain qui a demandé aux chaînes de télévision de ne pas le diffuser. Visible sur internet, le spot controversé avait été regardé par environ 200.000 internautes hier sur YouTube.


Visiblement inquiet, le président du parti républicain Robert Duncan a fait appel à la "responsabilité" des chefs des chaînes de télévision pour qu'ils renoncent à diffuser ce clip et dénoncé "des attaques évidemment non fondées" contre le sénateur de l'Arizona.


Le clip commence par un échange entre un homme non identifié et McCain durant un meeting en janvier dernier. "Le président (George W.) Bush a parlé de rester pendant 50 ans en Irak", dit l'homme. "Peut-être 100 ans. Ça irait pour moi", répond McCain.


Le clip continue en montrant des images de violences en Irak dont certaines tirées du film antiguerre de Michael Moore "Fahrenheit 9/11". En surimpression sur l'écran apparaissent les mots: "5 ans" (la durée de la guerre à ce jour), "500 milliards de dollars" (le coût de la guerre), "plus de 4.000 morts" (le total des pertes américaines).


La guerre en Irak est aujourd'hui très impopulaire aux Etats-Unis et souvent associée, selon des sondages, aux républicains.


McCain est le seul candidat en lice à approuver la poursuite de la guerre en Irak et à ne pas proposer de plan de retrait.


Le camp républicain accuse les démocrates de déformer les propos du sénateur. Sans nier que McCain a plusieurs fois évoqué la possibilité que les soldats américains restent encore un siècle en Irak, les républicains s'empressent d'ajouter que leur candidat n'a jamais parlé d'une guerre de 100 ans, mais qu'il imagine plutôt une présence militaire américaine en Irak comme cela a été le cas après la Seconde Guerre mondiale en Allemagne ou au Japon ou encore comme en Corée du Sud après la Guerre de Corée.


Le président du parti démocrate Howard Dean a estimé que le clip de son parti ne déformait pas les propos de McCain. "Qui peut croire que si nous maintenons nos soldats pendant 100 ans en Irak, ils ne seront pas attaqués, victimes d'attentats à la bombe ou harcelés par des milices?", a demandé Dean. "Ce que dit McCain n'a pas de sens. Nous ne pouvons pas rester en Irak pendant 100 ans", a-t-il ajouté.


Et la polémique risque de s'amplifier. L'organisation de gauche MoveOn a annoncé hier le lancement d'un nouveau clip télévisé qui dénonce la perspective de passer cent ans en Irak.


Le clip montre un gâteau d'anniversaire avec les mots "mission accomplie" et cinq bougies. En surimpression apparaissent les mots "10 ans?", "20 ans?", "50 ans?", "100 ans?". On entend la voix de McCain dire que les Américains ne devraient "pas s'inquiéter d'une présence militaire de 100 ans, 1.000 ans, voire 10.000 ans" en Irak. Le clip se termine par une image de George W. Bush et John McCain enlacés. "Cent ans de guerre en Irak? Et vous pensiez que personne ne pouvait être pire que George Bush" conclut une voix off.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com