U.S.M. – S.T. (2 – 0) : La victoire de la réconciliation





Contrairement aux Stadistes, dont l’état d’esprit ne souffrait d’aucun souci, les Usémistes ont vécu, ces derniers jours, des moments terribles, engendrés par la nouvelle du contrat signé par Mosrati au profit de l’ESS. Le premier constat rassurant a été traduit par le public qui a refusé de s’allier avec ceux préférant, plutôt, le boycottage du président du club, pour constituer un apport moral très apprécié. Au niveau de la formation alignée, seul, Mosrati nous a intrigué par son éclipse de l’équipe rentrante. La titularisation de Fadhel, décidée en dernière minute était favorablement accueillie, tout, comme celle de Maâtouk, en pleine forme.


Dès l’entame des débats, il était clair que les visiteurs évoluaient plus à l’aise. Jdidi se permettait, même, des gestes fantaisistes, mais de belle facture, avant d’annoncer la couleur par un tir foudroyant des 20 m, trouvant Fadherl à la parade (13’). Se rappelant des consignes sévères de leur entraîneur, les mettant face à leurs responsabilités, les Bleus ont vite fait de se réveiller de leur torpeur pour rentrer dans le vif du sujet. En l’espace de 3 mn, Berrebat (17), puis Ben Abdelkader, dont le tir fut repoussé par le poteau de la cage de Naouali, et Maâtouk, qui a mal cadré sa reprise de la tête de la balle renvoyée (20), faillirent aussi la marque, réalisations, somme toute, méritées. Malgré l’intensité des débats, cette stérilité allait se poursuivre jusqu’au terme des 45 premières minutes.


2 mn après la reprise, et sur une action amorcée par Seïfi, Berrebat alerte Maâtouk qui lobe Naouali, sorti à sa rencontre (47). Berrebat s’illustra, de nouveau en exécutant un coup franc tout droit dans les filets (50), avant d’être remplacé 15 mn plus tard, par Mnafeg. Appelé en renfort dans les avant-postes Stadistes Mhadhbi, Loco et Abdi ne purent atténuer l’ascension fulgurante des Bleus.


A défaut de Mosrati, désavoué par le public, c’est Boukorraâ qui sera le dernier à suppléer Ben Abdelkader (85’). Voilà une victoire dédiée, non seulement aux supporters, mais, surtout à feu Mahmoud Merchaoui, grande figure de l’USM, ayant bénéficié d’une minute de recueillement avant le coup d’envoi.


Formations


U.S.M. : Fadhel, Ntobo, (Hmani), Makhtouf, Achour, Ayari, Berrebat, (Mnafeg), Ben Abdlkader, Boukorraâ, Kaouam, Seifi, Maâtouk.


S.T. : Naouali, Zaâlani, Estifao, Saïri, Boulaâbi, Charni, Korbi, Mabrouk, (Mhadhbi), Jdidi, (Loco) Selliti, Dénisio.


M. Nabli




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com