Sadr City : Les combats continuent





Le Quotidien-Agences


Au moins dix miliciens chiîtes ont péri dans des combats nocturnes avec les forces américaines à Bagdad, dont six à Sadr City, le bastion du chef  chiîte Moqtada Sadr, a annoncé  l'armée américaine.


Un médecin irakien de Sadr City a déclaré de son côté que 40 personnes, y compris des femmes et des enfants, avaient été blessées dans des combats dans ce quartier. Une école pour filles, fermée depuis un mois en raison des violences, a en outre été endommagée, a-t-il précisé.


Six miliciens chiîtes ont été tués dans trois accrochages distincts à Sadr City, a déclaré  le colonel Steven Stover, porte-parole de l'armée américaine.


Quatre autres ont été tués dans le quartier à majorité sunnite de Mansour (ouest) par un missile Hellfire après qu'ils eurent attaqué à l'arme légère des militaires américains, a-t-il ajouté. Deux civils ont été blessés dans cette frappe.


Forces américaines et irakiennes affrontent des combattants chiites pour la plupart fidèles au chef radical Moqtada Sadr depuis que le gouvernement a lancé fin mars une opération pour mettre au pas les milices chiites.


Les combats à Sadr City ont fait plus de 900 morts en avril, selon des chiffres officiels irakiens.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com