Tunisie – Monaco : Pour un flux d’échanges encore plus important





Le marché tunisien ne cesse de susciter l’attention des investisseurs étrangers. Après les français, c’est au tour des hommes d’affaires monégasques de manifester leur intérêt pour l’investissement en Tunisie.


 


Tunis – Le Quotidien


A l’initiative de l’UTICA et en collaboration avec la Chambre de Développement Economique de Monaco (CDE), un forum économique tuniso-monégasque a été organisé, hier à Gammarth, en présence d’une importante délégation d’hommes d’affaires représentant la Principauté de Monaco.


L’objectif annoncé de ce forum est de présenter aux acteurs économiques des deux pays les climats d’affaires en Tunisie et à Monaco, mais l’événement a permis, également, de nouer de nouveaux contacts d’affaires, et de conclure de nouveaux accords entre les deux parties.


Présidant la séance d’ouverture des travaux de ce forum, M. Afif Chelbi, ministre de l’industrie, de l’énergie et des PME, a salué les efforts des hommes d’affaires des deux pays afin de développer les relations économiques bilatérales qui ont atteint un niveau fort remarquable ces dernières années.


M. Chelbi a mis l’accent, en outre, sur le rôle important des entreprises monégasques installées en Tunisie et qui contribuent efficacement au développement de l’économie tunisienne.


Le ministre a évoqué, par ailleurs, le sujet du projet de l’Union pour la Méditerranée qui devrait permettre d’accentuer davantage la croissance des échanges et des relations économiques entre les pays de la région, notamment entre la Tunisie et la Principauté de Monaco.


Pour sa part, M. Jean Paul Proust, ministre d’Etat de Monaco, a précisé que la coopération tuniso-monégasque enregistre, depuis quelques années, un développement remarquable dans tous les domaines notamment au niveau du secteur industriel.


«Nous souhaitons renforcer le développement de cette coopération sur certains projets précis, notamment au niveau de l’échange des ressources humaines dont dispose la Tunisie, et le savoir faire des entreprises monégasques. Nous pouvons faire beaucoup de progrès en travaillant ensemble», a-t-il expliqué.


Au sujet de l’Union pour la Méditerranée, le ministre monégasque a affirmé que la Principauté soutiendra la proposition de la Tunisie pour abriter le siège de ce nouveau projet.


Mme. Zohra Driss Becheur, vice-présidente de l’UTICA, a souligné, au cours de cette séance d’ouverture, que l’aspect excellent des relations économiques ne se reflète, malheureusement, pas au niveau des flux d’échanges et de partenariat entre les communautés d’affaires des deux pays, qui restent encore peu satisfaisants.


Et d’ajouter que cette rencontre ne pourra que renforcer les liens entre les secteurs privés tunisien et monégasque, et favoriser une meilleure connaissance des opportunités et des niches de coopération qui s’offrent de part et d’autres.


De son côté, M. Frank Biancheri, Président de la CDE, a valorisé les relations de coopération entre les deux pays, notant que la Tunisie a été la première destination proposée par la Chambre à ses entreprises adhérentes.


M. Biancheria a mis en relief la croissance des investissements monégasques en Tunisie, ainsi que l’évolution des échanges commerciaux entre les deux pays au cours des dernières années.


Le forum économique tuniso-monégasque a connu l’organisation d’un certain nombre de contacts entre les hommes d’affaires des deux parties dans l’objectif de développer leurs relations bilatérales.


Il y a lieu de rappeler que certains accords ont été signés, en marge de ce forum, entre le gouvernement tunisien et celui de la Principauté de Monaco.


Mohamed ZGHAL




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com