O.B. : Pourvu qu’on retienne la leçon





«On s’attendait à une rencontre difficile». C’est ainsi que Ouertani qualifia la rencontre disputée dimanche dernier par son équipe l’OB face au SG.


Effectivement, la hantise de perdre était visible sur tous les visages et pesait lourdement sur les jambes. La qualité du jeu fourni par les deux formations, surtout au début de la rencontre, traduisait clairement cette peur et cette pression.


Aucun des 3000 spectateurs présents au Kemiti, un peu plus que d’habitude d’ailleurs, ne s’attendait à assister à 7 buts, tellement le jeu se concentrait pour de longs moments au milieu du terrain.


«Nous avons joué avec beaucoup de calculs. Nous avons joué sur le mental de l’adversaire qui n’avait pas d’alternative autre que la victoire, donc on l’a attendu dans notre camp et nous avons entrepris par des contres», expliqua le coach béjaois.


Et justement les deux premiers buts de l’OB étaient inattendus, un  tir anodin de l’Ivoirien Olivier et une mésentente entre Trabelsi et Yahia Mida qui amena le second but. A (2-0), les Béjaois tombèrent dans la facilité et crurent la partie définitivement gagnée. D’autant plus que Seïko fraîchement incorporé tripla la mise d’un joli heading.


«Laisser l’adversaire jouer fut un choix délibéré de notre part, et nous savions que l’adversaire perdrait sa concentration en défense, et nous avons su gérer le déséquilibre provoqué par la sortie de Issa Sanogo», ajouta Ouertani.


«L’entrée de Seïko en deuxième période fut aussi un choix délibéré de notre part, car nous savions que l’adversaire allait laisser des espaces, une fois sur le terrain, Seïko mobilisa deux joueurs dans l’axe de l’adversaire et réussit le triplé», nota Ouertani.


Seïko ajouta donc deux jolis buts qui en disent long sur les qualités physiques et techniques de ce joueur.


«Je dédie cette victoire à mes joueurs qui ont répondu présents dans les moments difficiles, je remercie le B. directeur qui a toujours été à nos côtés et le public qui est revenu à de meilleurs sentiments», conclua la coach béjaois.


Cette victoire synonyme de salut pour l’OB doit servir de leçon car l’équipe doit mieux préparer sa saison et mieux gérer son calendrier. L’OB durant la première moitié du présent exercice a laissé filer beaucoup de points à domicile et s’est trouvé en mauvaise posture.


Que la leçon soit retenue !


YOUSSEF




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com