USA-Congrès-Irak : Les démocrates proposent un vote sur un retrait en décembre





Le Quotidien-Agences


La majorité démocrate de la Chambre des représentants américaine va mettre aux voix une proposition de retrait des militaires américains en Irak, avec l'objectif de retirer toutes les troupes de combat d'ici à décembre 2009.


La présidente de la Chambre Nancy Pelosi a annoncé que le collectif budgétaire servant à financer les opérations militaires en Irak et en Afghanistan serait débattu à partir d’aujourd’hui, et qu'il serait assorti d'un amendement portant spécifiquement sur l'Irak.


Cet amendement ordonnerait à l'administration Bush de commencer le retrait dans les 30 jours suivant la promulgation de la loi, avec l'objectif que ce retrait soit achevé par la prochaine administration, en décembre 2009.


Cet amendement exigerait en outre que les Irakiens financent la reconstruction de leur pays.


"Le président Bush insiste pour une guerre sans fin en Irak, mais les démocrates au Congrès se tiennent au côté des Américains qui veulent ramener nos troupes à la maison de façon responsable, sûre, et bientôt. Et (ils sont au côté des) contribuables qui croient que le gouvernement irakien doit commencer à payer sa part de la reconstruction du pays", a déclaré Pelosi dans un communiqué.


Quand bien même ce texte serait adopté par le Congrès, il est prévisible que le président Bush, qui s'oppose formellement à fixer la moindre limite au retrait d'Irak, y mettrait son veto.


Les candidats démocrates à la présidentielle Barack Obama et Hillary Clinton ont promis de commencer au plus tôt le retrait, si l'un d'eux prend ses fonctions pour succéder à George W. Bush en janvier 2009. Obama estime que le processus s'étalerait sur 16 mois.


Le président américain George W. Bush a formellement réclamé vendredi dernier au Congrès d'octroyer 70 milliards de dollars pour financer la guerre en Irak et en Afghanistan début 2009, quand son successeur arrivera à la Maison Blanche.

Le Pentagone a averti mardi que l'armée de Terre américaine ne serait plus en mesure de payer ses soldats après le 15 juin si le Congrès n'approuvait pas rapidement une demande de rallonge budgétaire.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com