E.S.T. : S’adapter à la nouvelle donne





Sale temps pour l’EST. Des revers à répétition, un énième changement d’entraîneur et deux rendez-vous importants à négocier en quelques jours, en Coupes d’Afrique et de Tunisie.


 


Zouaoui, parti, Cabral est revenu au Parc B pour prêter main-forte à Kanzari et sauver l’actuelle saison avant de préparer la prochaine en toute quiétude. Ce changement de coach a été différemment interprété par les parties espérantistes.


Avant-hier après-midi au Parc B, les avis étaient partagés. Certains applaudissaient des deux mains le retour du Brésilien qui n’aurait jamais dû partir. D’autres semblaient ne rien comprendre à ces va-et-vient qui ne font que perturber l’évolution de l’équipe. Les choses étant ce qu’elles sont, Maher Kanzari qui a eu à diriger l’équipe avec Cabral à un certain moment de l’actuel exercice et qui n’a pas quitté le club, a dirigé seul la séance de mardi après-midi en attendant les débuts effectifs du Brésilien, annoncés pour hier après-midi.


L’Espérance a un besoin urgent de temps pour préparer, dans une certaine sérénité, le rendez-vous de samedi en Coupe de la CAF, mais c’est justement ce facteur temps qui lui manque terriblement. C’est vrai que Cabral connaît l’effectif mais depuis son retour au Brésil que d’eau a coulé sous les ponts. Kanzari est là pour le renseigner et les quelques trois séances qu’il aura à mener devraient lui permettre, tant bien que mal, de contribuer à la préparation de ce rendez-vous continental face à l’US Masseda.


Avec un but à son passif, le club sang et or aura à marquer deux fois sans encaisser le moindre but. Une mission à sa portée à condition que l’équipe retrouve l’espace de ce match la flamme qui lui a manqué ces derniers temps.


Chapitre effectif, le duo Carbal-Kanzari pourra compter cette fois-ci sur Wissem Bekri qui a rejoint le groupe après une longue absence due à une blessure mais aussi à certaines fugues. Par contre Badra et Chammam s’étaient entraînés en solitaires mardi, en attendant le feu vert du staff médical.


Pour le reste, Wajdi Bouazzi, ce jeune joueur qui a été lancé dans le bain des seniors par Cabral et qui a vu son ascension freinée par une blessure est désormais opérationnel. Il pourrait même effectuer son entrée samedi.


Rappelons enfin que Eneramo, Bienvenu, Mzali et Besala seront de nouveau absents car non qualifiés en Coupe de la CAF.


Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com