Conférence tuniso-française : Pour un débat franc sur la création artistique





La Conférence tuniso-française sur le thème : «Arts et Cultures d’Avenir» se tiendra les 10 et 11 mai au Centre Culturel International de Hammamet. La manifestation comporte plusieurs volets scientifiques et culturels dont la dernière phase du «Printemps du Musicien tunisien».


 


Afin de lever le voile sur les moments forts de cette manifestation, Mohamed Zinelabidine, directeur de l’Institut supérieur de musique de Tunis (ISM), a donné une conférence de presse où il a souligné à cet effet que la manifestation a pour objectif d’ouvrir un débat franc sur des thèmes riches et variés comme l’innovation, l’économie du savoir artistique, les nouveaux métiers de la culture, entre autres. Pour le directeur de l’ISM, cette manifestation sera aussi une occasion pour donner corps et âme à l’idée de la création et d’interdépendance de l’art. «La Conférence tuniso-française sur le thème : «Arts et Cultures d’avenir en Tunisie», nous l’avons conçue et appréhendée en ces termes prospectifs et hypothétiques dans la tentation de repenser la création artistique ainsi que ses modalités organisationnelles et structurantes à la lumière des nouvelles profusions sociales, esthétiques, technologiques, politiques, économiques pour situer les jeux et enjeux qu’ils portent et supportent», a expliqué Mohamed Zinelabidine. Selon le directeur de l’ISM, il s’agit de lever l’équivoque sur la situation actuelle des arts scéniques, visuels, décoratifs, interactifs, dramatiques et musicaux, laquelle nécessite des réflexions à la fois singulières et complémentaires des artistes et des universitaires conformément aux axes de cette conférence. Ces axes seront répartis sur sept séances consacrées chacune à un sujet.  Parmi les thèmes qui seront abordés au cours de cette conférence, on cite notamment « Le devenir des arts, des cultures et l’apport des régions», «Les nouveaux arts et les nouvelles cultures», «Le passé et le devenir de la musique en Tunisie», entre autres. Tous ces thèmes seront débattus par des enseignants universitaires, hommes de culture tunisiens et français. D’éminentes personnalités culturelles à l’instar de  Boubaker Ben Frej, chef de cabinet du ministre de la Culture et de la Sauvegarde du patrimoine, Mhamed Hassine Fantar, titulaire de la chaire  Ben Ali pour le dialogue des civilisations et des religions, Edith Lecourt, Professeur à l’Université Paris Descartes, et  Mohamed Zinelabidine, directeur de l’ISM et du Laboratoire de recherches en culture, nouvelles technologies et développement et l’un des principaux organisateurs de cette manifestation. Cette conférence sera clôturée aussi par «Le printemps du musicien tunisien » qui se tiendra dans sa dernière phase. Un hommage sera aussi rendu au grand comédien français Philippe Avron, en sa présence au Centre Culturel International de Hammamet de même qu’un séminaire national aura lieu sur le thème :  «Passé et devenir de la musique en Tunisie». Initiée par le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Technologie, le Ministère de la Culture et de la Sauvegarde du patrimoine, l’Université de Tunis El Manar, cette conférence clôturera, en effet, une série de manifestations culturelles et scientifiques déjà intenses qu’a organisées l’Institut supérieur de musique de Tunis tout au long de l’année universitaire qui s’achève sous peu.


 


Ousmane WAGUE




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com