Le président Hu Jintao à Tokyo : La Chine ne sera jamais «une menace»





Le Quotidien-Agences


Le président chinois Hu Jintao a assuré hier que son pays ne "deviendrait pas une menace militaire", au troisième jour d'une visite officielle à Tokyo où il s'est lancé dans une offensive de charme auprès des Japonais.


"La Chine a une politique militaire défensive et ne s'associera pas à la course aux armements", a déclaré. Hu, lors d'un discours à la prestigieuse université Waseda de Tokyo.


"Nous ne deviendrons pas une menace militaire pour quelque pays que ce soit et nous ne prétendrons jamais à l'hégémonie ou à l'expansionnisme", a-t-il souligné au cours d'une intervention retransmise en direct à la télévision japonaise.


Hu a entamé mardi une visite de cinq jours au Japon destinée à consolider l'amélioration des relations entre les deux voisins, le premier déplacement d'un chef d'Etat chinois dans l'archipel depuis dix ans.


Le Japon et son allié protecteur, les Etats-Unis, font régulièrement part de leur inquiétude face à l'augmentation du budget militaire chinois, en hausse de plus de 10% par an depuis deux décennies.


Les relations sino-japonaises ont pendant longtemps été assombries par des controverses historiques liées à l'occupation partielle de la Chine par le Japon dans les années 30 et 40.


Mais la déclaration commune adoptée mercredi à Tokyo a insisté sur l'avenir et l'attitude pacifique du Japon depuis la Seconde Guerre mondiale, sans évoquer les séquelles du passé.


Hier, Hu a souligné que cette histoire douloureuse devait servir "à apprendre pour construire le futur" et pas à renforcer "l'animosité". Car, a-t-il dit, "l'amitié entre la Chine et le Japon contribue à la paix mondiale".


Hu s'est attiré des applaudissements nourris lorsqu'il a remercié le Japon pour ses prêts à bas taux d'intérêt consentis pendant des années pour soutenir le décollage de l'économie chinoise.


"La Chine se souviendra toujours que de nombreux Japonais se sont engagés corps et âme pour le développement de la Chine", a-t-il déclaré.


"Nous avons atteint un taux de croissance sans précédent, mais nous savons aussi que nous sommes (encore) le plus grand pays en développement du monde", a-t-il ajouté.


"Nous avons encore un long chemin à parcourir pour construire une société plus forte pour plus d'un milliard de personnes et assurer l'aisance de tous les habitants de la nation. Nous devons continuer à déployer patiemment nos efforts", a reconnu Hu.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com