Basket S.N. – J.S.K. : 3,4 ou 5 : où s’arrêtera le compteur ?





* Super play off (Finale - 1ère manche) - Salle Nabeul (17h00) -Arb. : Chedou - Bedday - Ben Mahmoud - Direct TV T21


 


Premier round d’une série de matches qui peuvent atteindre le nombre de cinq, pour le compte de la finale du Super play off, dans sa nouvelle texture. Et déjà, l’obligation de résultat pèsera de tout son poids aujourd’hui avec le premier acte entre le SN et la JSK.


Conformément à la nouvelle formule en vigueur, Nabeuliens et Kairouanais sont, donc, partis pour une longue cohabitation qui peut s’étaler au bas mot sur trois rencontres et au plus, sur cinq.


En effet, le premier qui moissonnera trois succès (3-0 ou 3-1 ou encore 3-2), sera sacré champion de Tunisie. Concernant l’ordre chronologique, les rencontres auront pour théâtre, successivement, Nabeul (aujourd’hui 10 mai), Kairouan (samedi 17 mai), Kairouan (mercredi 21 mai), Nabeul (samedi 24 mai) et Nabeul (mercredi 28 mai), soit un avantage de trois rencontres à domicile pour le SN qui a hérité un meilleur classement à l’issue de la précédente phase. Ce règlement contraindra, à l’évidence, chaque équipe à jouer pour le gain de la partie, quel que soit le lieu où celle-ci se jouera. Tant mieux donc pour le spectacle.


Revenons à ce premier acte pour signaler que le cadre dans lequel il aura lieu, soit la finale d’un championnat, est inédit. En effet, c’est la première fois que le SN et la JSK se retrouvent à l’occasion d’une finalissime de championnat.


Les Potiers sont, pour l’heure, au summum de leur forme. Sur le plan moral et psychologique, ils ont sur un nuage, puisqu’ils sont aussi qualifiés à la finale de la Coupe de Tunisie. Et à ce niveau, ils sont appelés à se garder de tout triomphalisme préjudiciable. Sur les plans physique et tactique, ils sont à 100% de leurs moyens, surtout après la prise en mains des destinées techniques de l’équipe par l’enfant du club, Najeh Abid, qui a su inoculer à ses protégés, cette flamme qui leur faisait défaut et surtout ce cachet qui sied, tant au profil des joueurs, à savoir la rugosité défensive, le jeu en contres, l’explosivité dans les rebonds offensifs et défensifs.


Côté kairouanais, ce n’est vraiment pas la joie, après la toute récente élimination en coupe au stade des demi-finales par l’ESR. Une déception à vrai dire vite édulcorée par l’invitation des staffs technique et dirigeant à l’adresse des joueurs de faire la part des choses. Le vrai tracas est, en fait, de tout autre ordre.


En effet, il y a d’abord cette saturation physique et mentale à dépasser, suite au terrible marathon vécu pour le compte des demi-finales du super play off face au CA.


Il y a ensuite cette malencontreuse blessure de Atef Maoua, l’élément le plus influent de l’équipe. Le canonnier de charme de la Chabiba, qui a fait une apparition très vite écourtée à Radès, est-il complètement rétabli ? Réponse sur le parquet. Mais quelle que soit l’issue de cette rencontre inaugurale, gageons que le coach kairouanais, Ahmed Kéfi, saura faire le dosage requis pour négocier à bon escient le nouveau marathon qui attend ses protégés.


Wahid SMAOUI


____________________


Play out


C.A.B. - C.S.C. : malheur au vaincu


 


Bien lourde de conséquences sera l’avant-dernière journée du play out. Notamment pour le vaincu de la décisive rencontre de Bizerte entre le CAB et le CSC.


Actuellement ex aequo à l’avant-dernière place du classement, Cabistes et Locomotives en découdront dans le cadre d’une empoignade qualifiée à juste titre de match de la saison. Nous voyons en effet, mal comment le vaincu pourra renverser la tendance lors de la dernière rencontre, d’autant plus qu’il n’aura pas son destin entre les mains. Il s’agit pour les deux équipes de faire un match plein, à tous les niveaux, entendons la prestation individuelle des joueurs, le rendement collectif, les stratégies prônées par les deux coachs. Avec, pour notre part, un vœu pieux, celui de voir l’arbitrage de la paire Beltaïfa - Ben Zineb à la hauteur, ainsi que la tenue comportementale des joueurs et des bancs des deux camps. Il est vrai que l’enjeu est irréductiblement de taille, puisque l’équipe défaite mettra un pied en nationale B, mais, en dernier ressort, c’est la loi du sport.


A La Marsa, le match entre l’ASM et l’ASH sera une pure formalité, dans la mesure où le premier est déjà relégué quand bien même il gagnerait ses deux prochaines rencontres, alors que le second a assuré son maintien quelle que soit la tournure des événements. Même son de cloche à Radès entre les deux premiers de ce play out, le DSG et l’ESR. Ce match revêtira sûrement une plus grande importance pour les Radésiens, beaux finalistes de la Coupe, puisqu’il s’apparentera à une opportunité propice pour entretenir la compétitivité des joueurs avant la grande apothéose.


W.S.


____________


Rendez-vous


Salle Radès


18h00 : ESR - DSG (Arb. : Knani - Jelassi)


Salle La Marsa


18h00 : ASM - ASH (Arb. : Ksantini - Cheour)


Salle Bizerte


18h00 : CAB - CSC (Arb. : Beltaïfa - Ben Zineb)




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com