Coupe de la CAF – E.S.T. – Masseda (6 – 1) : Un festival offensif sang et or





Un début en trombe, des frissons puis des buts à gogo.


Tel est le scénario d’un match qui a vu l’EST assurer sa qualification au tour suivant de la Coupe de la CAF.



Adoptant une attitude positive avec une formation à vocation offensive, l’Espérance n’a pas attendu longtemps pour prendre la mesure de son adversaire togolais, malgré l’absence de plusieurs titulaires dont Eneramo et Chammam. En effet, dès la (4’) Aboucherouane d’un tir puissant à l’entrée des seize mètres trompa le gardien Tonday. Les Sang et Or ne pouvaient espérer meilleure entame de match. Après avoir réclamé un penalty pour faute sur Zaïem, l’EST allait ajouter un second but de la tête par Zied Derbali après un coup franc de Zaïem. L’ascendant sang et or est net. La domination allait se poursuivre jusqu’à cette distraction de la ligne arrière qui a coûté un but à Kasraoui, œuvre de Baker (37’). C’est que les défenseurs espérantistes étaient comme déconcentrés. Un coup dur pour un ensemble qui croyait que la tâche était aisée.


Il faut dire aussi que Bekri manquait de compétition, que Sameh Derbali n’était pas un défenseur de métier et que l’axe central était assez lent. Avant la pause, Aboucherouane aurait pu ajouter un autre but mais sont tir de près ratait lamentablement la cage (43’). Après les citrons Khelifa remplace Youssefi (46’) et les assauts sang et or reprennent de plus belle, parfois maladroitement.


A la (49’) Darragi voit son tir détourné brillamment par le gardien togolais en corner. Ce n'est que partie remise. A la (51’) un corner d’Aboucherouane est détourné dans les filets par Chaâbani (3-1). Un but qui redonne confiance au groupe et au public, mais le sort du match n’est pas encore scellé. A la (60’) Aboucherouane, encore lui, rate un but tout fait suite à un service de Teyeb ! laissant ses camarades sous pression vu que la défense de l’EST n’était pas assez rigoureuse. Au tour de Teyeb de rater une autre occasion de but à la (69’). Mais encore une fois, c’est Chaâbani qui enfile l’habit du sauveur en ajoutant un autre but en position d’avant-centre, suite à un centrage de Khelifa. (4 à 1)à la (70’). Les Sang et Or peuvent respirer car à (2-1) la qualification était compromise. A la (79’) Khelifa provoque et obtient un penalty que Kasraoui (!) va transformer en cinquième but (81’). La victoire va même se transformer en festival avec un but d’Aboucherouane sur un tir des vingt mètres (87’). Apparemment le retour de Cabral et l’arrivée de Tarak Dhiab sont porteurs.

Jamel Belhassen


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com