La revue des marchés du 12/05/2008 : Prises de bénéfices en série…





Au niveau international:


* Pétrole: cours en léger recul à moins de 126 dollars…


Après avoir battu un nouveau record en franchissant pour la première fois la barre des 126 dollars le baril vendredi, les prix du pétrole étaient en très léger recul hier sur les places asiatiques.


A la mi-journée, le light crude et le sweet crude pour juin ont légèrement reculé de 50 cents à 125,46 dollars le baril à Singapour lors des cotations électroniques sur le marché des matières premières de New York.


Vendredi après-midi en Europe, le contrat de juin pour le brut coté au New York Mercantile Exchange (NYMEX) avait gagné 2,51 dollars à 126,20 dollars le baril, quelques heures après avoir atteint en séance 125,12 dollars le baril. La veille, il avait affiché en clôture 123,69 dollars le baril. Le contrat sur le Brent coté à l'ICE de Londres avait également atteint des records, s'échangeant dans la journée à 125,82 dollars le baril, contre 125,90 un peu plus tôt.


 


* L'euro se replie et passe en deçà des 1,54 dollar…


L'euro baissait face au dollar hier dans les échanges asiatiques, avant la publication cette semaine d'une série d'indicateurs qui en diront plus sur la santé de l'économie américaine, selon des courtiers.


A l’ouverture de la séance, un euro valait 1,5395 dollar, contre 1,5481 dollar vendredi.


La devise européenne perdait un peu de terrain également face au yen, à 159,08 yens pour un euro, contre 159,18 yens vendredi soir.


Le billet vert montait face à la monnaie nippone, à 103,33 yens pour un dollar, contre 102,82 yens vendredi.


Le dollar s'est repris après avoir perdu du terrain vendredi suite au statu quo de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) et des pertes trimestrielles du géant américain de l'assurance AIG.


L'euro avait connu précédemment près de deux semaines de baisse face au dollar, depuis son record à 1,6019 dollar qui date du 22 avril.


Bien que les opérateurs espèrent que le pire de la crise est derrière eux, «ils restent prudents parce qu'ils savent que les fondamentaux (de l'économie) sont toujours faibles», selon Kazuhiko Shibata de Dresdner Bank.


Les opérateurs sont devenus plus rétifs au risque, «renversant l'optimisme qui était de mise sur les marchés jusqu'à la semaine dernière», selon Yosuke Hosokawa de Chuo Mitsui Trust Bank.


Les investisseurs s'inquiètent de nouveau des conséquences d'un effondrement du marché immobilier américain et de la flambée des prix du pétrole.


De nombreux indicateurs sont attendus cette semaine aux Etats-Unis depuis le mois d'avril, notamment les ventes de détail mardi, l'inflation mercredi et les permis de construire et mises en chantier vendredi.


«Suivant la tendance prise par les indicateurs, les marchés pourraient se montrer optimistes ou au contraire faire preuve de morosité», selon M. Shibata.


Les cambistes surveilleront également très attentivement les cours du pétrole, qui baissaient en Asie mais qui restaient au-dessus de 125 dollars le baril.


La livre britannique montait face à l'euro, à 79,14 pences pour un euro, mais baissait face au dollar, à 1,9452 dollar pour une livre.


Le franc suisse perdait du terrain face à la monnaie unique, à 1,6139 franc pour un euro, tout comme face au dollar, à 1,0483 franc pour un dollar.


 


* Chine: l'inflation atteint 8,5% en avril par rapport à 2007 malgré les efforts du gouvernement…


Le taux d'inflation en Chine a augmenté de 8,5% en avril par rapport au même mois de l'année dernière, malgré les efforts fournis par les autorités chinoises pour limiter la hausse des prix, selon les données gouvernementales.


L'agence de presse officielle Chine Nouvelle a rapporté hier une augmentation des prix de 8,5% en avril par rapport à avril 2007. Cette hausse est plus importante encore que celle de 8,3% constatée en mars. En février, l'inflation était de 8,7%.


Les prix à la consommation en Chine augmentent fortement depuis le milieu de l'année 2007. Cette inflation générale est due notamment à la forte augmentation des prix des denrées alimentaires. Pour contrer le phénomène, le gouvernement tente d'augmenter les stocks. Il a par ailleurs imposé un contrôle des prix sur de nombreux produits.


En février, l'augmentation de 8,7% des prix était la plus forte enregistrée depuis 12 ans.


 


A Tunis : Au niveau monétaire, le volume global de refinancement a été de -354.4 MTND (à la date du 08/05/2008), avec une ponction des liquidités, estimée relativement importante, compte tenu du niveau d’activité et de la détente sur les prix.


Le Taux de Marché Monétaire (TMM) s’est situé à 5,25.


Les avoirs en devises (au 08/05/2008) ont été estimés à 135 jours d’importation, contre 142 jours l’année précédente à la même date.


Au niveau du taux de change du dinar (au 08/05/2008), ce dernier s’est apprécié par rapport à l’euro et au dirham marocain et il s’est déprécie par rapport au dollar américain et au yen japonais.


 


A la Bourse de Tunis :


La balance des variations a enregistré:


- A l’ouverture de la séance : 7 valeurs à la hausse contre 11 à la baisse.


- Au milieu de la séance : 12 haussières, contre 17 valeurs à la baisse,


- A la clôture de la séance : 12 titres à la hausse (dont notamment : STAR, TPR, SOTRAPIL, SITS, ELECTROSTAR et EL MAZRAA http://www.bvmt.com.tn/quotes/quote.jsp.code=210090…) contre 17 valeurs à la baisse (dont notamment: UBCI, STB, SOTUVER, SOTETEL, SFBT, MONOPRIX, ESSOUKNA, BNA et BIAT http://www.bvmt.com.tn/quotes/quote.jsp?code=330090…), de sorte qu’en définitive, le TUNINDEX clôture la séance à 3 001,97 points (-0,98%).


On retiendra de la journée, notamment :


- Une stabilité des taux ;


- Une surliquidité des agents qui a amené la BCT à une ponction des liquidités;


- Un marché boursier en net repli.


Najla Ben Attia


Analyste Senior: PERSPECO.


Laboratoire EURO-MED. d’Analyses Economiques.


 www.perspeco.com




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com