Affaire de la mort suspecte du jeune Tunisien à Grasse : Asphyxie ou homicide involontaire?





Selon les derniers éléments d’information relatifs à la mort suspecte du jeune Tunisien Abdelhakim Ajimi, il s’avère d’après les autorités françaises compétentes, que l’examen médical a fait apparaître de possibles signes d’asphyxie ainsi qu’une pathologie cardiaque du défunt.


Toutefois ces résultats ne sont pas  définitifs, l’enquête suit encore son cours. Une information judiciaire pour homicide involontaire a été ouverte. Les autorités tunisiennes  ainsi que la famille du défunt ont mandaté des avocats pour tirer au clair les circonstances entourant la mort du citoyen tunisien et pour en déterminer les responsables.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com