E.S.T. : La persévérance a fini par payer…





Pour avoir raté une kyrielle d’occasions de buts qui devait concrétiser une domination évidente des débats, l’EST a attendu les dernières minutes pour voir Chammam faire la différence, face au CAB en huitièmes de finale de la Coupe de Tunisie.


 


C’est qu’en football, dominer n’est pas gagner et l’Espérance l’a bien appris, encore une fois, face au CAB mercredi.  Le club sang et or, équilibré, frais et décidé à l’emporter a eu une mainmise évidente sur les débats grâce à une option offensive et des assauts répétés. Mais Aboucherouane, Teyeb et Eneramo ont «réussi» à rater la cage de près, privant leur équipe d’un second but qui aurait pu tuer le match.


Mais comme en football, celui qui rate finit par encaisser, une erreur de placement de l'axe central a permis au Cabiste Kridène d’égaliser à dix minutes de la fin.


Il fallait donc un exploit individuel pour rendre justice à l’équipe qui a le plus cherché la victoire. Et c’est Chammam qui a enfilé l’habit du sauveur pour marquer le but de la qualification sur coup franc direct.


Ainsi, l’Espérance a obtenu un succès mérité, au vu de la prestation générale et de la forme de Chammam, Besala, Zaïem et Hammi, alors que Darragi auteur du premier but et d’une bonne première  mi-temps, a fléchi après la pause.


Eneramo était moins incisif que d’habitude et le duo Aboucherouane-Teyeb, malgré une bonne sortie, a péché par un manque de lucidité manifeste.


Eneramo forfait


Au cours du match CAB - EST, Michael Eneramo qui n’a pas eu son efficacité habituelle, a eu droit à un troisième avertissement suspensif qui le privera du match de dimanche face au CSHL à El Menzah. Il retrouvera le onze sang et or à Sousse face à l’ESS pour le compte du match de la dernière journée du championnat de la L1, le 22 mai courant.


Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com