Finance : Le rating d’Unifactor dégringole





Fitch Ratings vient de prendre la décision d’abaisser la note nationale à long terme attribuée à Union de Factoring (Unifactor) de ‘BB+(tun)’ à ‘BB(tun)’. Fitch manifeste ainsi son inquiétude de l’affaiblissement du ratio de solvabilité d’Unifactor et de son niveau de fonds propres à cause d’une perte nette de 1,7 million de dinars.


Tunis-Le Quotidien


Certes, la note nationale à court terme a été confirmée à ‘B(tun)’. La perspective de la note nationale à long terme est stable mais les notes nationales attribuées à Unifactor reflètent la forte dégradation de ses principaux indicateurs financiers en 2007 et, en particulier, une capitalisation affaiblie en raison des pertes enregistrées ainsi que d’une qualité d’actifs en nette détérioration. Les notes tiennent également compte d’une liquidité toujours adéquate.


Unifactor a enregistré en 2007 une perte nette élevée (1,7 million de dinars) imputable à la comptabilisation d’importantes dotations nettes aux provisions pour un montant de 5,6 MD, liées principalement à la détérioration de la qualité du risque de crédit de quatre adhérents appartenant à deux groupes d’affaires. Pour 2008, Unifactor anticipe des reprises de provisions de 1,6 MD sur ces mêmes adhérents et un fort redressement de la rentabilité. Fitch estime que le rétablissement durable de la rentabilité d’Unifactor dépendra de sa capacité à améliorer sa gestion du risque de crédit. Les indicateurs de risque de crédit se sont fortement dégradés en 2007, avec un ratio de créances classées en forte hausse à 19% (2006: 7%), un ratio de couverture en baisse à 73% (2006: 85%) et un risque résiduel sur créances classées représentant 34% des fonds propres fin 2007 (2006: 5%). La concentration des risques par adhérent est excessive, avec 13 risques excédant 10% des fonds propres; elle est toutefois compensée par une certaine division des risques par débiteur.


Compte tenu des incertitudes relatives à l’évolution de la qualité des actifs d’Unifactor, Fitch s’inquiète de l’affaiblissement du ratio de solvabilité et du niveau des fonds propres dû aux pertes enregistrées en 2007.


Toutefois, Fitch considère que le risque de liquidité d’Unifactor reste modéré. Le financement de la société est largement soutenu par ses actionnaires banquiers. L’emprunt obligataire de 10 MD émis début 2008 a permis de réduire la dépendance d’Unifactor aux ressources à court terme, qui représentaient environ 20% des sources de financement à fin avril 2008 (45% à fin 2007).


Le capital d’Unifactor est principalement détenu directement et indirectement par trois banques locales: l’Arab Tunisian Bank (20%), la Banque Nationale Agricole (12,5%) et l’Amen Bank (14%). Unifactor offre des services traditionnels d’affacturage : achat avec ou sans recours, financement, recouvrement de factures domestiques (87% en 2007), à l’export (7%) et à l’import (6%).


M.A.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com