E.S.S. – E.S.T. (1 – 0) : Un succès inutile





L’Etoile a réussi à remporter une victoire mais c’était insuffisant pour retrouver la première place car le miracle n’a pas eu lieu à Radès.


Entre une ESS au complet mais au moral entamé après les derniers mauvais résultats et une EST amoindrie et ayant l’esprit surtout au match de coupe de ce dimanche, le sommet de Sousse n’a pas tenu ses promesses sur le plan technique.


La première vraie alerte a été à l’actif d’Eneramo qui est parti seul vers le gardien Mathlouthi mais son tir puissant est passé juste à côté de la cage (20’). L’entre-jeu de l’EST privé des services de Zaïem, Hammi et Darragi a eu du mal à imposer son jeu alors que celui de l’ESS, plus compact a manqué surtout de créativité. L’assistance a dû attendre le but marqué à Radès par l’ESZarzis face au CA à la (26’) pour réagir et pousser les Etoilés vers l’avant, car l’espoir de remporter le titre est encore réel. Mais le danger est encore espérantiste. A la (32’) une reprise de près de Souissi est sauvée par Mathlouthi en corner. Deux minutes plus tard Derbali sauvait le but sur la ligne après un essai de Chermiti. Les débats commençaient à s’enflammer. Avant la pause Atef Felhi, blessé, cédait sa place à Zaïem (44’). Et dès la reprise, Kasraoui s’étend pour repousser un tir de Chermiti (46’). Silva n’est pas plus heureux à la (58’) quand son heading rate la mire à quelques mètres de Kasraoui. Le jeu gagne en intensité en fil du temps avec une attention particulière au stade de Radès où le CA a égalisé. A la (65’) Khelifa tire en force et donne des frissons à Mathlouthi. Deux minutes plus tard Ogambiyi trouve le chemin des filets au prix d’un beau tir (67’) (1-0).  Un but suivi d’un délire sur les gradins garnis à moitié. Mais l’ardeur des Etoilés est tempérée de suite car le CA ajoute à Radès un autre but. Suspense intenable pour les présents.


Dans l’autre camp, Teyeb, bien placé, laisse passer l’occasion d’égaliser en tirant à côté. Les dernières minutes ont vu l’EST jouer plus direct avec des essais répétés d’Eneramo et Aboucherouane. L’ESS arrive à gagner mais n’est pas championne de Tunisie.


Formations


ESS : Mathlouthi, Berradhia (Gharbi 70’), Abdennour (Béjaoui 79’), Jmel, Felhi, Nafkha, (Ben Dhifallah 58’), Narry, Ogambiyi, Gilson, Chermiti, Traoui


EST : Kasraoui, Z. Derbali, Chaâbani, B. Yaken, Bekri, Felhi (Zaïem 44’), Souissi, Bouazzi (Darragi 46’), Teyeb, Khelifa (Aboucherouane 70’) Eneramo.


Jamel Belhassen




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com