Institut National de la Consommation : Une nouvelle structure pour mieux orienter les consommateurs





L’Institut National de la Consommation (INC) destiné à renforcer la protection du consommateur contre tous les genres de dépassement et préserver son pouvoir d’achat doit être opérationnel début 2009.Tunis-Le Quotidien


La flambée des prix des produits de première nécessité sur le marché international incite tous les pays à prendre des mesures pour limiter les effets néfastes des aléas de la conjoncture internationale morose sur leurs économies.


La Tunisie, pays peu nanti en ressources naturelles, n’a pas été du reste. Un Institut national de la consommation est en effet en gestation actuellement au ministère du Commerce.


Une commission spéciale s’est attelée depuis quelques mois à préparer les textes réglementaires se rapportant à la création de cette nouvelle structure. L’INC qui sera placé sous la tutelle du ministère du Commerce doit faire appel à des experts pour mener des recherches sur les tendances de la consommation dans le pays afin de mieux orienter le consommateur. Cette structure prévoit également le lancement d’études comparatives entre les différentes marques d’un même produit en plus de l’analyse de tous les produits disponibles sur le marché.


Des campagnes de sensibilisation visant à rationaliser la consommation et des actions de soutien juridique aux consommateurs sont aussi prévues par le statut de l’INC.


Selon des sources proches de la commission chargée de préparer le statut de l’institut, l’intérêt se porte également sur la préservation du pouvoir d’achat du citoyen à travers une collaboration étroite avec d’autres organismes spécialisés dans le contrôle des prix et de la qualité des produits relevant de plusieurs ministères.


L'Institut doit également agir dans un cadre de complémentarité avec l’organisation de défense du consommateur (ODC) dont l’activité se limite aux campagnes de sensibilisation liées souvent aux fêtes religieuses (Aïd, Ramadan…).


W.K.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com