Pékin reprend son souffle après le séisme : Trois ans pour reconstruire les zones détruites





Le Quotidien-Agences


La Chine a estimé hier qu'il faudrait jusqu'à trois ans pour reconstruire les zones détruites par le séisme meurtrier du 12 mai, s'inquiétant des conditions de vie et d'hygiène des millions de sans-abri.


Le bilan des morts confirmés a dépassé 55.000 morts dans la seule province du Sichuan (sud-ouest), la plus touchée, avec près de 25.000 disparus et plus de 281.000 blessés, a indiqué le vice-gouverneur Li Chengyun, lors d'une conférence de presse à Pékin.



Le bilan dans toute la Chine est de 55.740 morts confirmés et 24.960 disparus, selon les derniers chiffres fournis par le gouvernement ce vendredi.


Par ailleurs, la torche olympique est passée par la capitale économique et financière chinoise, Shanghaï, qui a rendu hommage aux victimes, avec notamment


une minute de silence avant le départ du relais.


Depuis mardi, les médias officiels n'ont plus fait mention d'éventuels survivants au Sichuan, l'espoir étant de plus en plus mince pour ceux qui se trouvent sous les décombres.


Au dessus de Dujiangyan, à une cinquantaine de kilomètres de l'épicentre, les secours s'attellent à la construction de maisons préfabriquées pour les sans abri.


"Nous avons besoin de tentes et d'abris", dit l'un d'eux, Song Guosu, 58 ans, qui regarde les bulldozers déblayer un terrain boueux et des ouvriers commencer à s'affairer.


Le vice-gouverneur du Sichuan a souligné hier qu'il faudrait du temps pour reconstruire les zones dévastées.


"Nous visons à améliorer les routes et les infrastructures et à construire de nouveaux villages, bourgs et villes dans les trois ans", a-t-il déclaré, soulignant cependant la difficulté de la tâche dans les zones de montagne.

Le séisme du 12 mai, d'une magnitude de 8 sur l'échelle de Richter et le plus meurtrier depuis plus de 30 ans en Chine, a provoqué l'effondrement de près de 5,5 millions de bâtiments et fait plus de 5,4 millions de sans abri dans cette province, soit près d'un habitant sur cinq de la zone affectée, selon le vice-gouverneur Li Chengyun.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com