Bouclier américain : Moscou prévoit des «mesures asymétriques»





La Russie envisage des mesures afin de "réduire au minimum la menace" que représente le projet de bouclier antimissile américain en Europe pour sa "sécurité", mais espère un accord avec Washington, a déclaré hier un haut responsable du ministère russe de la Défense.


Le Quotidien-Agences


"Nous pensons à des mesures asymétriques, elles existent, mais je ne peux pas vous dire concrètement lesquelles", a déclaré le général Evguéni Boujinski, directeur adjoint du département pour la Coopération internationale du ministère, lors d'une conférence de presse à Moscou.


"Le président (Vladimir Poutine) a déjà dit à Bucarest (sommet de l'Otan) que nous réfléchissions en termes de (menace) potentielle ou possible, afin que le risque pour notre sécurité soit réduit au minimum", a-t-il dit.


Les Américains veulent déployer une batterie de dix missiles intercepteurs en Pologne et un radar ultra-perfectionné en République tchèque pour parer, affirment-ils, à d'éventuelles menaces d'Etats "voyous" comme l'Iran, alors que Moscou y voit une menace directe pour sa sécurité.


Le haut responsable russe, chargé des négociations sur le projet de bouclier antimissile américain en Europe, s'est montré toutefois confiant sur les chances d'aboutir à un accord avec Washington sur ce bouclier.


"J'espère que les Américains vont nous garantir le niveau de transparence qui nous permettra de contrôler en temps réel et sur place le processus et d'être sûrs que le radar ne vise pas notre territoire et que les silos ne sont pas utilisés dans d'autres buts", a dit le général Boujinski.


"Mon expérience montre que nous avons toujours abouti à des accords avec des Américains", a-t-il souligné.


Ces mesures de confiance pourraient notamment prévoir la présence d'officiers russes sur les sites du bouclier et sur une délibération entre Américains et Russes sur le moment d'activer le système, en fonction de l'imminence du danger.


Le nouveau président russe Dmitri Medvedev a estimé qu'il fallait continuer à discuter avec Washington sur le sujet mais a averti que Moscou réagirait "de façon adéquate" à toute décision unilatérale.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com