E.N. : Forfait de Zaïem





Les préparatifs de l’E.N. pour le premier match des éliminatoires combinées du Mondial et de la CAN 2010 ont débuté avant-hier. Lemerre a convoqué vingt-six joueurs et il aura à laisser partir trois éléments d’ici vendredi.


 


Le sélectionneur national a bien fait de convoquer le maximum de joueurs. Il craignait les aléas et les bobos imprévus de dernière minute et les événements lui ont  déjà donnéraison.


D’abord, c’était Souheil Berradhia qui a été victime d’une déchirure musculaire qui va le contraindre  à un repos de quelques semaines. Pour le remplacer, le staff technique a fait appel à Chadi Hammami,  qui a déjà rejoint le groupe.


Autre mauvaise surprise, la blessure de Kamel Zaïem. Le playmaker sang et or a été touché lors du match CSHL-EST et il doit subir des soins. Il ne sera pas récupérable pour les deux premiers matches de l’EN contre le Burkina et les Seychelles. Il pourrait même rater tous les rendez-vous du mois de juin. Zaïem ne va pas être remplacé et Lemerre, disposant  actuellement de vingt-cinq joueurs, va devoir en garder seulement vingt-trois.


Ceux qui seront écartés continueront à s’entraîner, car on peut faire appel à eux à tout moment selon les besoins de l’équipe et les éventuels forfaits.


Et alors que tous les joueurs convoqués ont été au rendez-vous dès le premier jour du rassemblement, Aymen Chermiti, l’attaquant de l’Etoile, n’a rejoint ses coéquipiers de l’EN que lundi soir et n’a pas pris part aux séances d’entraînement  d’avant-hier. On nous dit qu’il a été autorisé, pour des raisons personnelles, à arriver en retard et il ne sera pas sanctionné.


La préparation de l’équipe se poursuivra à partir d’aujourd’hui à raison d’une seule séance d’entraînement par jour. Le programme prévoit également un visionnage de l’adversaire, le Burkina Faso, dans un de ses derniers  matches et une séance, le vendredi, sur le terrain principal de Radès.


L’ambiance est très bonne au sein du groupe qui vit cette fois-ci des conditions un peu spéciales sachant que Roger Lemerre quittera l’EN à la fin du mois de juin, juste après les quatre matches des éliminatoires. Les joueurs, toujours aussi solidaires avec leur coach, tiennent à réussir leurs sorties et offrir à Lemerre l’opportunité de terminer en beauté et de quitter la sélection par la grande porte. C’est cette complicité qui a fait la force du groupe pendant de longues années et les joueurs y tiennent encore.


Kamel ZAÏEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com