E.N. : Traoui s’est fait attendre !





Et ça repart. Les Aigles de Carthage se retrouvent pour entamer les éliminatoires combinées du Mondial et de la CAN 2010. L’opposition dimanche à Radès avec le Burkina Faso est à prendre très au sérieux.


Professionnel comme il l’a toujours été, Roger Lemerre entend réussir les quatre matches du mois de juin avant de partir, à commencer par le rendez-vous avec le Burkina Faso de dimanche. L’adversaire est loin de constituer un obstacle insurmontable, mais il est nécessaire de s’en méfier pour éviter toute mauvaise surprise.


Roger Lemerre qui a dû se passer des services de Berradhia et Zaïem, blessés, est appelé à trouver la bonne formule en comptant sur les éléments les plus frais en cette fin de saison.


Depuis le début du rassemblement à Radès, l’accent s’est mis sur le volet fraîcheur qui sera déterminant au moment où le Français aura à composer le onze rentrant. Pour l’heure, Yahia, Belaïd, Jemaâ, Mouihbi, Ben Saâda, Darragi et consorts affichent bonne mine en attendant le jour «J». Mais si Chermiti a attendu le lundi soir pour rejoindre ses camarades, Mejdi Traoui, parti en Autriche pour finaliser son transfert à Salzbourg, n’était pas encore-là mardi. Il devait rejoindre ses camarades hier après-midi, avec un contrat en poche et un mental de fer.


Jamel BELHASSEN


________________


Lemerre et la tradition


Fidèle à la tradition, Roger Lemerre tiendra un point de presse samedi à partir de 10h30 au lieu du rassemblement de ses troupes à Hammamet.


Il aura à présenter le match de dimanche. Il sera accompagné comme de coutume par cinq joueurs.


J.B.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com