La vérité sur l’emploi !





En Tunisie, quand nous avons un problème nous ne fermons pas les yeux. Nous faisons face avec ce que nous avons de mieux. Et nous «consultons» ! C’est-à-dire que nous prenons la peine d’écouter tout le monde : les universitaires, les chefs d’entreprise, les syndicalistes, les consultants, l’administration… et, évidemment, nos concitoyens où qu’ils se trouvent.


L’emploi est un problème très délicat à résoudre au regard de l’infinité de paramètres dont il est assorti. C’est pour cela qu’il est à la tête des priorités du Président Ben Ali et c’est pour cela que la Tunisie a entamé une Consultation nationale sur ce dossier.


"Le  marché  de  l'emploi  étant  ouvert  aux  nouvelles demandes qui vont connaître une progression continue pour se situer à plus de 87 mille demandes additionnelles en moyenne par an jusqu'en 2014, en plus du changement radical qui sera observé au niveau de la structure de ces demandes, du fait de l'augmentation du nombre des diplômés de l'enseignement supérieur, nous ordonnons, aujourd'hui, d'organiser, au cours de l'année 2008, une consultation nationale élargie sur l'emploi et ses perspectives, tenant compte des mutations que connaîtra l'économie tunisienne et des évolutions qui marqueront le système des métiers et les techniques". Tel est le credo annoncé par le Chef de l’Etat le 7 novembre dernier.


Et cette profession de foi dit tout. Car il faut dire que le marché de l’emploi va être soumis à une pression ‘’démographique’’ grandissante qui s’ajoute ainsi aux questions conjoncturelles, même si nous avons deux atouts majeurs dans cette perspective ; d’abord, nous n’avons pas de déséquilibres économiques qui pourraient saper tous les efforts de création d’emplois et puis, paradoxalement, 60% des demandeurs d’emploi sont aujourd’hui des diplômés de l’enseignement supérieur, démontrant ainsi la ‘’qualité’’ de la population dont il est question et annonçant que tout est possible.


C’est le but de cette consultation : identifier les chemins du possible ! Et instituer une mobilisation permanente de tous les Tunisiens, de la créativité, de l’innovation, des approches nouvelles, un approfondissement de la réflexion… en ne perdant jamais de vue que la Tunisie a désormais l’ambition de devenir un Centre régional d’affaires et de services. Autant dire une Société du savoir !


Cette consultation vient à point nommé pour que nous sachions avec précision à quoi nous en tenir en matière d’emploi, pour que nous nous disions la vérité sur nos faiblesses et nos défis mais aussi sur nos atouts qui sont réels, prouvés par nos partenariats classiques qui se poursuivent depuis des décennies aussi bien que par l’engouement de beaucoup de nos partenaires pour la destination Tunisie et leur souhait d’en faire le réceptacle de projets d’une très grande envergure telle que l’on n’en a jamais vue de mémoire de Tunisien.


Manoubi AKROUT


manoubi.akrout@planet.tn




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com