La revue des marchés du 30/05/2008 : Le Tunindex en consolidation haussière…






* Au niveau international:


 


* Le brut poursuit son reflux…


Les cours du pétrole s'effritent encore un peu en Asie après leur chute de jeudi, les craintes persistantes de ralentissement de la demande mondiale de brut ayant éclipsé l'annonce de la baisse marquée des stocks de brut américains.


Le matin, le contrat juillet sur le brut léger américain cédait 21 cents, soit 0,17%, à 126,41 dollars le baril et le Brent de la mer du nord reculait de 14 cents, soit 0,11%, à 126,75 dollars.


Du côté des facteurs baissiers, les marchés craignent toujours que la récente flambée des cours ne pèse pas sur la demande mondiale de brut.


La ministre française de l'Economie Christine Lagarde a demandé jeudi une action «collective et coordonnée» des pays du G8 pour rétablir des prix du pétrole "plus supportables".


La bonne tenue du dollar, après une croissance plus forte que prévu du PIB américain au premier trimestre, a aussi contribué à faire refluer les cours.


Aux Etats-Unis, la commission chargée du contrôle des futures sur les matières premières, la CFTC, a annoncé un contrôle accru de ceux sur l'énergie.


Le brut a un moment bondi de plus de deux dollars jeudi après la publication des stocks hebdomadaires US qui ont reculé de 8,8 millions de barils à 311,6 millions, alors que le marché attendait un chiffre inchangé.


Il s'agit de leur plus forte baisse depuis septembre 2004, a indiqué l'Agence américaine de l'énergie (EIA).


Les stocks d'essence ont diminué de 3,2 millions de barils à 206,2 millions. Le marché attendait un recul minime de 200.000 barils.


Les stocks de produits distillés ont en revanche augmenté de 1,6 million de barils à 109,4 millions. Le marché attendait une hausse plus importante de 800.000 barils.


 


* L'euro stable face au dollar avant les chiffres de l'inflation européenne…


L'euro était stable face au dollar et baissait légèrement face au yen hier sur le marché des changes, avant la publication de la première estimation de l'inflation dans la zone euro au mois de mai.


A l’ouverture de la séance, un euro valait 1,5503 dollar, comme jeudi, et 163,46 yens, contre 163,58 la veille.


Le billet vert baissait également face à la devise nippone, un dollar s'échangeant contre 105,44 yens, au lieu de 105,52 la veille.


Le dollar avait profité jeudi de la révision à la hausse de la croissance américaine au premier trimestre, alors que le moral morose des consommateurs européens pesait sur l'euro.


Selon les chiffres publiés jeudi, la croissance des Etats-Unis au premier trimestre a été revue à 0,9% en rythme annuel, au lieu de 0,6% annoncé précédemment.


Mais pour les analystes de Barclays Capital, «les données économiques actuelles (resteraient) en faveur de la zone euro par comparaison avec les Etats-Unis».


D'après eux, le marché semble d'ailleurs réagir «aux bonnes nouvelles venant de la zone euro et aux mauvaises nouvelles venant des Etats-Unis», ce qui joue en faveur de l'euro, d'autant plus que le différentiel de taux entre les deux économies est de deux points (4,0% pour la Banque centrale européenne, contre 2,0% pour la Réserve fédérale américaine).


Les cambistes devaient être particulièrement attentifs hier à la publication de la première estimation de l'inflation dans la zone euro en mai. Celle-ci a été de 3,0% (sur un an) en mai en France et en Allemagne, les deux premières économies de ce bloc. La BCE, dont l'objectif affiché est de contenir la hausse des prix dans la zone euro à 2,0% maximum, a redit jeudi sa détermination à lutter contre les risques inflationnistes.


La livre sterling montait face à l'euro, à 78,44 pences pour un euro, et face au billet vert, à 1,9764 dollar.


La monnaie helvétique était quasiment stable face à l'euro, à 1,6267 franc suisse pour un euro, et face au billet vert, à 1,0493 franc pour un dollar.


 


* A Tunis: Au niveau monétaire, le volume global de refinancement a été de -464.4 MTND (à la date du 28/05/2008), avec une ponction des liquidités, estimée relativement importante, compte tenu du niveau d’activité et de la tension des prix.


Le Taux de Marché Monétaire (TMM) s’est situé à 5,18%.


Les avoirs en devises (au 28/05/2008) ont été estimés à 135 jours d’importation, contre 144 jours l’année précédente à la même date.


Au niveau du taux de change du dinar (au 28/05/2008), ce dernier s’est apprécié par rapport à l’euro, au yen japonais  et au dirham marocain et il s’est déprécié par rapport au dollar américain.


A la Bourse de Tunis:


La balance des variations a enregistré:


A la clôture de la séance: 16 titres à la hausse dont notamment:       


 


http://www.bvmt.com.tn/quotes/quote.jspcode=210090 Contre 13 valeurs à la baisse dont notamment:


Les plus fortes quantités sont:


De sorte qu’en définitive, le TUNINDEX clôture la séance à  2 957,56 points  (+0.23%).


On retiendra de la journée, notamment:


- Une tension des taux;


- Une surliquidité des agents qui a amené la BCT à une ponction des liquidités;


- Un marché boursier en consolidation haussière.


 


Najla Ben Attia


Analyste Senior: PERSPECO.


Laboratoire EURO-MED d’Analyses Economiques.


www.perspeco.com




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com