La revue des marchés du 02/06/2008





Le Tunindex rebondit…


Au niveau international:


* Le pétrole brut en légère baisse, sous les 128 dollars le baril…


Les cours du pétrole reculent lundi sous les 128 dollars pour un baril, les investisseurs restant indécis et cherchant une indication dans le cours du dollar, alors que l'ouragan Arthur a atteint samedi le sud de la péninsule mexicaine du Yucatan, menaçant des infrastructures pétrolières.


Le matin, le contrat juillet sur le brut léger américain perdait 25 cents, soit 0,2%, à 127,10 dollars le baril et le Brent cédait 11 cents (-0,09%) à 127,67 dollars.


Ouvrant la saison des ouragans dans l'Atlantique, qui s'étire de juin à novembre, Arthur a contraint le Mexique à fermer deux de ses trois principaux terminaux pétroliers, qui alimentent principalement les Etats-Unis.


L'entreprise pétrolière publique mexicaine Pemex a toutefois assuré que les fermetures temporaires de ses ports n'affectaient pas ses exportations.


«Le pic de la saison des ouragans n'est pas attendu avant la période septembre-octobre, mais ils (les ouragans) deviendront une source d'inquiétude au troisième trimestre», commente Gerard Burg, analyste à la National Australian Bank.


Les cours du brut américain ont atteint un prix record de 135,09 dollars le 22 mai. Le coût du pétrole a toutefois déclenché de nombreuses protestations à travers l'Europe, conduisant les marchés à prendre en compte l'éventualité d'un recul de la demande mondiale.


Les prévisions inquiétantes qui planent sur l'économie mondiale n'ont pas pour autant incité l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à céder aux demandes de ceux qui lui demandent d'accroître le niveau de sa production.


* L'euro en légère baisse face au dollar dans un marché calme…


L'euro était en légère baisse face au dollar lundi dans des échanges asiatiques plutôt calmes, les investisseurs étant dans l'attente de nouveaux indicateurs économiques en provenance des Etats-Unis, selon des courtiers.


A l’ouverture de la séance, un euro s'échangeait contre 1,5527 dollar après 1,5553 dollar vendredi.


La devise européenne était également en baisse face au yen, à 163,56 yens pour un euro contre 164,14 vendredi soir.


Le billet vert était également en légère baisse face à la monnaie nippone, à 105,34 dollars pour 105,51 yens vendredi soir.


Pour sa part, la Réserve fédérale américaine (Fed) a exprimé ses préoccupations face aux pressions inflationnistes au cours des derniers mois, après les records successifs du prix du baril de pétrole ayant dépassé 135 dollars. Il s'établissait autour de 127 USD le baril lundi dans les échanges électroniques en Asie.


La Fed a multiplié les baisses de taux d'intérêt depuis le début de l'année, afin de relancer l'économie américaine, mais ces réductions du loyer de l'argent ont pesé sur le dollar, les investisseurs préférant se tourner vers des monnaies dont les rendements sont meilleurs, selon des courtiers.


De son côté, l'euro s'est apprécié par rapport au dollar au cours des derniers mois, profitant de la politique de la Banque centrale européenne (BCE) qui a choisi de ne pas réduire ses taux, en raison notamment de préoccupations liées à l'inflation.


A Tunis: Au niveau monétaire, le volume global de refinancement a été de -464.4 MTND (à la date du 29/05/2008), avec une ponction des liquidités, estimée relativement importante, compte tenu du niveau d’activité et de la tension des prix.


Le Taux de Marché Monétaire (TMM) s’est situé à 5,38%.


Les avoirs en devises (au 29/05/2008) ont été estimés à 135 jours d’importation, contre 144 jours l’année précédente à la même date.


Au niveau du taux de change du dinar (au 29/05/2008), ce dernier s’est apprécié par rapport à l’euro et au dirham marocain et il s’est déprécié par rapport au dollar américain, au yen japonais.


A la Bourse de Tunis:


La balance des variations a enregistré:


A la clôture de la séance: 18 titres à la hausse dont notamment: 


   


Contre 8 valeurs à la baisse dont notamment:



Les plus fortes quantités sont:



De sorte qu’en définitive, le Tunindex clôture la séance à  2 961,87points  (+0.15%).


On retiendra de la journée, notamment:


- Une tension des taux;


- Une surliquidité des agents qui a amené la BCT à une ponction des liquidités;


- Un marché boursier en rebond.


Najla Ben Attia


Analyste Senior: PERSPECO.


Laboratoire EURO-MED


d’Analyses Economiques.


www.perspeco.com




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com