Biodiversité : L’UNESCO offre des bourses de recherche aux jeunes scientifiques tunisiens





L’organisation onusienne de l’éducation, des sciences et de la culture (UNESCO) vient de lancer son programme de bourses destiné aux jeunes chercheurs pouvant aider à la préservation de la biodiversité. Les jeunes chercheurs Tunisiens peuvent se porter candidats.


 


Tunis-Le Quotidien


Selon la direction générale de la coopération internationale relevant du ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la technologie, l’appel à candidature lancé par l’UNESCO s’inscrit dans le cadre du programme de bourses (MAB) consacré aux recherches réalisées par les jeunes scientifiques et appliquées aux domaines de l’Homme dans ses rapports avec la biosphère (Man And Biosphere).


Le nouveau programme lancé au titre de l’année 2009 a pour objectif d’encourager les jeunes scientifiques à exploiter les recherches écologiques, sociales et économiques pour réduire la perte de biodiversité.


Le Programme sur L'homme et la Biosphère (MAB) propose à cet effet un projet interdisciplinaire basé sur la recherche et le renforcement des capacités dans le but d'améliorer les relations entre les gens et leur environnement global et en facilitant l’échange d’informations et d’expériences entre les jeunes chercheurs de la nouvelle génération de scientifiques.


Lancé au début des années 70, le programme de l’UNESCO utilise son réseau mondial de réserves de biosphère comme des sites pour l’échange des connaissances, de recherche et de surveillance, d'éducation et de formation.


Pour ce qui est des jeunes chercheurs tunisiens qui désirent postuler pour ce programme, la direction générale de coopération internationale précise que les candidats ne devraient pas être âgés de plus de 40 ans. On annonce également que le programme donne la priorité aux recherches effectuées dans des réserves de biosphère qui portent sur l’étude des écosystèmes et de l’eau.


Les travaux de recherche financés par le programme MAB, dont la durée est fixée à deux (2) ans, bénéficieront par ailleurs d’un soutien financier plafonné à 5000 $ US.


Les intéressés sont appelés à adresser leurs dossiers de candidature à la Direction Générale de la Coopération Internationale sans dépasser le 31 juillet 2008.


H.G.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com