Textile / finissage : Un nouvel investissement italien de 12 millions d’euros en Tunisie





Le groupe italien Niggeler and Kupfer (NK) semble déterminé à développer la filière du finissage en Tunisie à travers l’entrée en service de sa nouvelle société baptisée «Tissage Finissage Méditerranéens» (TFM) qui n’est autre que l’ancienne société publique de finissage «SITER».


Tunis – Le Quotidien


Après avoir réussi à remporter l’appel d’offres international relatif à la privatisation de la société SITER, le groupe italien NK a décidé de la transformer en une nouvelle société à savoir la TFM et de la relancer de nouveau dans la filière de finissage avec une enveloppe d’investissement s’élevant à près de 12 millions d’euros.


Au cours d’une conférence de presse, tenue hier au siège du Centre Technique du Textile (Cettex) à Tunis, les représentants du groupe italien ainsi que ceux du centre ont présenté ce nouvel investissement mettant l’accent sur ses caractéristiques et ses objectifs.


C’est ainsi que M. Paolo Archetti, président de NK, a expliqué que le projet repose sur la relance de la société TFM avec un nouveau concept, une nouvelle équipe, de nouveaux équipements, et une nouvelle stratégie de développement.


M. Archetti a précisé que ce nouvel investissement vise à la création d’une installation pour le traitement de tissus «prêt à teindre» avec une production de 10 millions de mètres de tissu par an, et aussi pour la teinture de tissus avec une capacité de production annuelle de 5 millions de mètres.


Le projet permettrait de créer, avant la fin de 2008, quelque 75 nouveaux postes d’emplois, dont 55 cadres supérieurs et cadres intermédiaires, et de porter le taux d’encadrement technique à plus de 73%. Notant qu’une équipe de 6 techniciens italiens sera présente pour la phase initiale du projet afin de former le personnel tunisien et lui transmettre le savoir faire du groupe italien.


Selon le responsable italien, ce nouveau projet devrait contribuer au développement de la filière finissage en Tunisie d’autant que les opportunités de croissance de cette branche demeurent multiples.


La stratégie commerciale de la nouvelle société TFM s’articule autour de quatre principaux axes, notamment, la production pour les besoins internes du groupe NK, la production pour le compte des clients du groupe italien en matière du tissus écrus, la production pour le compte du marché européen du tissu/habillement, ainsi que la production pour le compte du marché de l’habillement tunisien, y compris les marchés publics, en tant que sous-traitant.


M. Paolo Archetti a annoncé, au cours de cette conférence de presse, que l’installation de la nouvelle usine de TFM est prévue pour le mois de juillet prochain, alors qu’elle devrait entrer en production à partir du mois de septembre 2008.


Pour sa part, M. Néjib Karafi, directeur général du Cettex, a valorisé ce nouvel investissement qui permettra, selon lui, de dynamiser la filière finissage en Tunisie, de favoriser la mise en place d’un sourcing de proximité, et de répondre à la demande en tissus du marché local.


Il importe de rappeler que le groupe italien est présent en Tunisie depuis 1997 à travers le rachat d’une unité de tissage dans la zone de Ksar Saïd, puis de deux autres unités de filature à Boumerdes (gouvernorat de Mahdia).


Mohamed ZGHAL




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com