Basket E.S.C.B. : Dans la peau de favorites





Seconde finale des Cap-Bonaises, après celle perdue en 2004 face à la ZS (50-60). Mais cette fois, les Nabeuliennes aborderont cette confrontation averties, donc méfiantes et sur leurs gardes.


Auréolées en outre par leur titre de champion, récemment acquis, les «Violettes» ne seront nullement disposées à laisser filer cette chance d’inscrire leur nom sur le socle du trophée pour la première fois de l’histoire du club cher à Wafa Bettaieb.


Depuis quinze ans, l’ESCB n’a fait par ailleurs que truster les titres et les trophées dans les catégories des jeunes, œuvrant patiemment et inlassablement pour bâtir une grande équipe capable de rivaliser avec les grosses pointures de la compétition féminine.


Les Maha Chelly, Rym Gannar, Mona Ghalleb, Jihene Boumnijel, Rym Ben Ameur et autres Imene Chouchane ont ainsi vécu longtemps à l’ombre du CSS, du ST, de la ZS et du CSPC, lesquels dominaient la scène, mais travaillant d’arrache-pied afin d’acquérir une maturité et se forger une personnalité à même de leur permettre de bousculer les ténors et se frayer un chemin vers une place au soleil.


C’est désormais chose faite à la suite du premier titre glané aux dépens d’une formation sfaxienne dominatrice ces dernières années. En attendant bien entendu cette coupe qui viendrait orner la vitrine du club nabeulien.


Les Nabeuliennes ne le cachent d’ailleurs pas, leurs ambitions n’ont pas de limite. Elles sont en effet déterminées à aller jusqu’au bout de leurs intentions et confirmer les énormes progrès accomplis au cours des dernières saisons.


La venue cette année du coach Nejib Ben Zayed a donné en outre un cachet particulier à l’équipe violette qui a gagné en rigueur et en agressivité déf



Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com