Maintenir le cap !





Pleinement consciente de ses atouts comme de ses challenges, la Tunisie progresse comme de juste alors que la tempête de l’explosion des prix des hydrocarbures met nos ressources à rude épreuve. Nos constantes restent ainsi les mêmes, car elles n’ont jamais été improvisées. C’est aussi simple que cela, le monde a beau vaciller sous la bourrasque, nous savons que notre seule option est de garder le cap et maintenir notre intégrité nationale pour arriver à bon port.


Une politique confirmée pour la énième fois alors que le Président Ben Ali vient de recevoir le rapport d'activité de l'Institut Tunisien des Etudes Stratégiques (ITES) pour l'année 2007. Le premier réflexe du Chef de l’Etat a été de s’enquérir de l'état d'avancement de la réalisation des études qu'il avait ordonnées, très particulièrement celles ayant trait à l'employabilité et aux nouveaux métiers.


Il a invariablement affirmé que sa première priorité est l’emploi, spécialement celui des diplômés de l’enseignement supérieur. Elle le reste. Voire, la Consultation nationale sur l’emploi dont le processus se poursuit est là pour l’attester davantage et pour mobiliser tous les Tunisiens autour de nouvelles approches et de nouvelles ambitions.


Néanmoins, il faut souligner que ce n’est pas là notre seule constante stratégique même si elle est en tête de liste. Nous avons également un pari stratégique fait sur les énergies renouvelables et les perspectives qu’elles offrent alors que les ressources de la planète en hydrocarbures vont en s’effritant et en devenant de plus en plus onéreuses. C’est pour cela que l’économie d’énergie fait également partie de nos axes stratégiques, charriant avec elle des questions quasi patriotiques appelant chacun à assumer une responsabilité dans le système global.


Nous voyons avec le même regard stratégique le secteur des céréales et la sécurité alimentaire qui se trouvent parmi les garants de notre indépendance et de notre liberté de décision.


Et comme l’ambition du Président Ben Ali est de faire que la Tunisie s’élève au rang d’un Centre régional d’affaires et de services, il était naturel de maintenir dans nos fondamentaux stratégiques la question de la formation des ressources humaines pour élargir le plus possible notre base du savoir et de sa valorisation. C’est d’ailleurs dans cette optique que nous considérons la garantie des besoins des grands projets en démarrage ou à démarrer comme un choix tout autant stratégique.


Le Chef de l’Etat poursuit donc dans cette voie avec une vision claire de l’avenir tel qu’il le veut pour la Tunisie, recommandant de continuer à mettre l’accent sur toutes ces questions inscrites en tête des priorités nationales pour en approfondir l’étude et en prospecter les dimensions et les évolutions futures.


Manoubi AKROUT

manoubi.akrout@planet.tn


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com