Coup franc Un «lâche» courage !





Lorsque Roger Lemerre tenait les rênes de l’E.N. et y prônait en véritable patron, aucun joueur n’osait lever la voix pour protester ou critiquer une quelconque décision. Aujourd’hui, le technicien français est sur le départ et les joueurs, conscients que leur coach ne pourra plus leur... faire du mal, se sont mis à le critiquer et même à mettre en cause sa compétence et ses choix.


Jemaâ, Frej ou Dhaouadi, des joueurs qui n’arrivent même pas à s’imposer comme de véritables titulaires en E.N., trouvent le moyen, aujourd’hui, de tirer sur celui qui n’était  pas convaincu de leur «énorme» talent.


Pour preuve, Frej et Jemaâ sont presque toujours sur le banc en France alors que Dhaouadi peine pour voler  la vedette à Mouihbi, Ouertani ou Yahia au CA.


Ces «stars» deviennent subitement des titulaires quand il s’agit de dire du mal d’un coach qui s’apprête à faire ses valises. C’est une preuve supplémentaire de leur courage qui laisse entrevoir une lâcheté qui leur va comme un gant !


K.Z.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com