Industrie : «Assad» consolide sa position sur le marché algérien





Présente depuis déjà près de deux ans en Algérie, la société Assad tente de consolider sa position sur le marché algérien à travers le rachat d’une entreprise de la place spécialisée dans l’industrie des batteries.


Tunis – Le Quotidien


La société des batteries Assad a entamé depuis quelque temps des négociations avec les autorités publiques en Algérie pour le rachat de la société algérienne «Enpec» de fabrication de batteries pour l’industrie automobile.


Cette nouvelle acquisition a pour objectif de conforter la position de la société tunisienne sur le marché algérien, de développer ses capacités de production sur ce marché où elle dispose déjà d’une filiale baptisée Batterie Assad Algérie créée depuis plus de deux ans.


Le rachat de la société algérienne permettra, également, à Assad d’accroître ses exportations à partir de l’Algérie vers d’autres marchés africains, européens, et même asiatiques.


C’est d’ailleurs dans cette même logique que la société a choisi de s’implanter en Algérie depuis plus de deux ans à travers la création d’une filiale algérienne qui ne cesse de se développer et de réaliser des résultats importants.


En effet, sur l’ensemble de l’exercice 2007, la filiale algérienne d’Assad a enregistré une croissance de près de 85% de son chiffre d’affaires et de plus de 50% de ses quantités vendues.


Batterie Assad Algérie a réussi, ainsi, à clôturer l’exercice précédent avec un résultat bénéficiaire, et à gagner du terrain au niveau du marché algérien avec 10% de part de marché.


Au niveau du marché tunisien, la société Assad a conforté en 2007 sa position de leader avec près de 62% des parts de marché, et un chiffre d’affaires en hausse de près de 112% par rapport à l’exercice 2006, à plus de 50 millions de dinars.


Les prévisions de la société tablent sur une croissance consolidée sur l’ensemble de l’exercice 2008 qui devrait enregistrer l’achèvement du programme d’investissement mis en place par ses responsables et fixé à 15 millions de dinars.


M.Z.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com