Industrie : Le textile-habillement résiste à la concurrence chinoise





Le secteur du textile-habillement, moteur de l'économie tunisienne, a démontré sa capacité de résister à la concurrence, trois ans après le démantèlement en 2005 des Accords Multifibres (AMF), qui lui garantissaient un accès privilégié aux marchés européens.


Tunis-Le Quotidien


Les recettes des exportations tunisiennes des produits textile et habillement ont atteint 1,8 milliard de dinars au cours des quatre premiers mois de l’année 2008, contre 1,7 milliard de dinars durant  la même période de 2007.


Les importations ont en revanche enregistré une baisse notable en termes de valeur, atteignant 1,2 milliard de dinars, selon un bilan du Centre technique du textile et d'habillement (CETTEX) arrêté au 30 avril dernier.


 Au cours des quatre premiers mois de l'année, l’excédent de la balance commerciale du secteur s'est élevé à 689,7 MD contre 568,3 pendant la même période de l’année écoulée, soit une hausse de 21,4%. Ainsi, le taux de couverture est passé de 147,6 à 157,1%.


L'évolution de la valeur des exportations est toutefois moins importante quand elle est exprimée en euro, en l'occurence une augmentation de 0,9%, soit 243 euros seulement.


En 2007, la valeur des exportations a franchi pour la première fois la barre de 5 milliards de dinars (5,18 milliards de dinars) enregistrant ainsi une croissance de 16,3% en comparaison avec l'année précédente.


Cette évolution en valeur s'est accompagnée d'une croissance en volume pour certains produits, notamment pour les produits en maille.


En ce qui concerne les importations, leur valeur a dépassé  pour la première fois la barrière de 3 milliards de dinars, soit une croissance de 18,5%.


 Ces bonnes performances ont permis à la Tunisie de redevenir le 5e fournisseur de L'Union européenne, en attendant de réconquérir sa place de 4e fournisseur, perdue en 20003 au profit de la Chine.


Selon le CETTEX, la filière textile (filature, tissage et finissage) dont les exportations en volume étaient de 53 millions de mètres linéaires en 2007, reste le maillon faible du secteur.


 Pilier de l'économie tunisienne, le secteur textile compte quelque 2.100 entreprises qui emploient 203.000 personnes. Il représente 35% des exportations de la Tunisie pour 4 milliards de dinars par an en moyenne.


   Avec plus des trois quarts d'entreprises totalement exportatrices, le textile semblait très menacé par l'arrivée des produits chinois compétitifs après la suppression des quotas d'entrée des produits textiles en Europe.


   Près de 5.000 emplois ont été supprimés dans le secteur depuis 2005 contre 100.000 prévus par la Banque mondiale, selon les chiffres du ministère de l'Industrie, de l'Energie et des PME.


 Après une période de croissance soutenue entre 1997-2001, la production du secteur avait connu une quasi-stagnation. Le taux de croissance moyen entre 1997 et 2001, qui était supérieur à 10%, est revenu entre 2001 et 2003 voisin de 1%. Les plus fortes régressions ont été observées dans les branches de la filature et du tissage.


  Les investissements avaient suivi le mouvement à la baisse, avec une régression de 30% en 2002, suivie d'une légère hausse de 5,4% en 2003, selon les chiffres de la Banque Centrale de Tunisie (BCT).

Walid KHEFIFI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com